"J’ai été bête, j’ai été aveugle, la moitié du temps j’avais les yeux fermés mais à présent les lumières se sont rallumées". Je vous rassure, ça n’a rien d’une confession personnelle, il s’agissait d’un extrait des paroles de la chanson que je vais vous faire écouter, "Here They Come".

Hamilton Leithauser, auteur-compositeur-interprète, en concert à Rachael Ray's Feedback au Stubbs BBQ lors de la conférence et festival South By Southwest le 18 mars 2017 à Austin, Texas.
Hamilton Leithauser, auteur-compositeur-interprète, en concert à Rachael Ray's Feedback au Stubbs BBQ lors de la conférence et festival South By Southwest le 18 mars 2017 à Austin, Texas. © Getty / Gary Miller / FilmMagic

10 avril 2020 - Confinement Jour 21

Elle est signée Hamilton Leithauser. Rien d’une superstar. 

Ce quadra new-yorkais a longtemps chanté au sein des Walkmen, un groupe apparu au début des années 2000. Quelque part entre les Strokes et Vampire Weekend, entre énergie et inquiétude, pour aller vite. 

L’attachant, chez eux, d’ailleurs, c’était la voix de Leithauser. Un excellent chanteur à la voix au registre ample, du baryton au ténor, inspirée par les grands modèles des années cinquante et soixante. Il lui est arrivé de citer Roy Orbison et même Sinatra. 

Hamilton Leithauser s’est lancé en solo il y a quelques années et on le voit camper sur scène un personnage très classique, souvent en costume cravate, comme Nick Cave ou naguère Leonard Cohen. 

Cohen auquel peut faire penser le début de ce titre, Here They Come, extrait de l’album à venir de Leithauser, The Loves of Your Life. Avant qu’il ne se transforme en une sorte de chanson à boire. Ce qui devrait mettre tout le monde en joie.

Aller Plus Loin

🎧 ECOUTER | Pop N' Co : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Frank Sinatra

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.