INTERZONE

Khaled Aljaramani : oud , Serge Teyssot-Gay : guitare

Les deux artistes se sont croisés en 2002 lors d’une tournée de Noir Désir au Moyen-Orient et c’est à Damas qu’a germé l’envie d’une collaboration artistique. C’est finalement l’idée de rencontre qui semble pouvoir décrire le mieux leur musique. En effet, au-delà des deux musiciens, c’est une multitude de mélanges qui se font au travers de leur musique, l’électrique et l’acoustique, les effets modernes et les sons traditionnels, la guitare et l’oud, l’Occident et l’Orient. C’est sur cette notion clé que se tisse petit à petit une musique enivrante, orientalisante, oppressante et originale. C’est aussi une mélodie de la liberté. Chacun sait à son tour laisser l’autre jouer et faire place à son instrument en toute convivialité.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.