Comme chaque année, France Inter accompagne Jazz à Vienne et vous popose deux émissions en direct présentées par Elsa Boublil lundi 29 et mardi 30 juin de 21h à 23h.

Lundi 29 juin

Théâtre Antique 20h30 Natacha Atlas featuring Ibrahim Maalouf

Jazz à Vienne / Natacha Atlas
Jazz à Vienne / Natacha Atlas © Jazz à Vienne

River Nile , le nouvel album de Natacha Atlas , est le fruit d’une collaboration qui semblait écrite depuis mille et une nuits avec Ibrahim Maalouf. Le fleuve nourricier évoqué ici (River Nile ) charrie le cool, mêlant un jazz contemporain et élégant aux mystères orientaux du maqam. Un plein bottin de solistes (dont Maalouf lui-même), de grands jazzmen et de maalem orientaux entourent la voix étonnante de Natacha , à la fois déesse égyptienne et princesse d’un dancefloor planétaire. Co-auteur et compositeur, trompettiste, réalisateur et producteur de l'album, le cumulard Ibrahim Maalouf dessine un précieux écrin pour les inflexions de la diva mondialiste.

Dhafer Youssef - Birds Requiem Maître de l’oud, vocaliste extraordinaire et compositeur natif d’un village de pêcheurs du sud-est tunisien (Teboulba), Dhafer Youssef est issu d’une longue lignée de muezzins. Pour lui, la maîtrise de la performance vocale est un héritage culturel.

Mar.30.06

Théâtre Antique 20h30Mar cus Miller avec L’Orchestre national de Lyon

Jazz à Vienne / Marcus Miller
Jazz à Vienne / Marcus Miller © Cathrin Cammett

Sous la direction de Damon GuptonAfrodeezia Tour ”En 2012, après deux Grammy Awards, six albums studio et trois live, le bien nommé Renaissance ouvre un nouveau chapitre dans la carrière de Marcus Miller . Désormais, Marcus Miller incarne à la fois l’histoire et l’actualité du jazz. Son dernier album en date (Afrodeezia , en 2015), le premier pour Blue Note, reflète ses nouvelles aspirations d’ambassadeur et de messager des musiques noires de la planète. “J’ai fait beaucoup de recherches avant de commencer à enregistrer Afrodeezia . Je voulais remonter à la source des rythmes qui font toute la richesse de notre héritage, partir de l’Afrique et les traquer jusqu’aux États-Unis. Ce périple nous a menés du Mali à La Nouvelle-Orléans en passant par le Maroc, Sao Paulo, les Caraïbes et Paris”. Et d’ajouter : “C’est bien ma musique que vous entendez sur Afrodeezia . Elle reflète ce que je suis aujourd’hui : un musicien toujours en éveil et qui a trouvé sa vraie personnalité depuis une dizaine d’années à peine !”. Les tout jeunes musiciens avec qui Marcus Miller travaille depuis plusieurs années forment le noyau dur d’Afrodeezia , autour duquel gravitent des solistes des pays traversés.Pour Vienne cette année, Marcus Miller , ses musiciens et ceux de l’Orchestre national de Lyon (ici sous la direction de Damon Gupton ) se réuniront le temps d’une soirée pour une création unique. Cet ensemble symphonique prestigieux, qui fêtait son centenaire en 2005, multiplie aujourd’hui les collaborations et les créations avec le jazz.

Jazz à Vienne
Jazz à Vienne © Xavier Rauffet

Pour son 35e anniversaire,Jazz à Vienne nous promet une édition encore plus festive. Une édition qui verra le jazz envahir la ville avec une soirée de lancement dans les rues de Vienne et un renforcement du Off partout dans la ville.Jazz à Vienne , c’est du jazz tous les jours et presque à toute heure. C’est du jazz pour tous les publics. Ce sont tous les jazz. Jazz à Vienne , c’est bien plus qu’un festival. C’est l’histoire d’une rencontre entre une ville et une musique, c’est le pari d’un petit groupe de passionnés de porter haut et fort les couleurs du jazz. C’est un pari réussi :Jazz à Vienne , ce sont 200 groupes, 1 000 musiciens, 200 salariés pendant le festival et autant de bénévoles. Jazz à Vienne , ce sont 175 000 spectateurs dont 90 000 au Théâtre Antique.Avec près de 17 millions d’euros de retombées économiques générées, le festival est un vrai créateur de richesses pour le territoire. Jazz à Vienne n’est subventionné qu’à hauteur de 19%, cela signifie qu’1 euro de subvention versé génère 15 euros d’impact économique pour le territoire, ce qui est exceptionnel pour un festival.Conscients de ses enjeux, les élus du Pays Viennois ont décidé, à travers la création d’un établissement public, de faire de Jazz à Vienne un objet public avec l’ambition de faire du festival un acteur permanent du Pays viennois et un véritable ambassadeur aussi bien du jazz que du territoire. Bon festival à toutes et à tous.

Thierry Kovacs Président de Jazz à Vienne

4 lieux et leurs programmations :

Théâtre Antique Depuis 35 ans, sur les pierres chaudes du Théâtre Antique, les amoureux du jazz assistent à des concerts au soleil couchant. Entre immensité, romantisme et authenticité, ce lieu unique est avant tout chargé d’histoire, et chaque année s’y opère la magie de la musique. Les sens en éveil, du haut des gradins, la vue splendide n’a d’égal que l’acoustique irréprochable du lieu et les prestations scéniques des artistes. D’en bas, ce “mur d'humanité*” impressionne et souligne la grandeur du Théâtre Antique de Vienne.Toute la programmationScènes de Cybèle Une scène à ciel ouvert pour le plaisir de tous : amateurs, passionnés, curieux, familles et amis. Avec des concerts tous les jours dès midi, les scènes de Cybèle présentent l’actualité de tous les jazz.Toute la programmationClub de Minuit Parquet en chêne, bois sculpté, velours rouge et lustres en cristal constituent un magnifique palais de glace, lieu original et propice à accueillir des concerts aux influences diverses et variées. Hip-hop, électro, soul, fusion, world… tous les courants y sont représentés.Toute la programmationJazzMix Depuis plusieurs années, Jazz à Vienne investit le Théâtre de Vienne pour y proposer des soirées alliant la découverte et l’écoute grâce à un rapport scène-salle privilégiant une grande proximité avec les artistes.Toute la programmation

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.