Ce spectacle insolite mêle narration et musique live, et propose un "portrait concert" du magnifique chanteur de jazz américain Jimmy Scott. Jizzy découvre à 12 ans qu’il est atteint du syndrome de Kallmann, une maladie rare lui ôtant croissance, puberté et mue. Jizzy a une voix de fillette, les années passent, sa voix est celle d'une vieillarde. Ambiguïté. Cette voix aurait pu le perdre. Elle a fait de lui un être « à part ». Un artiste à part entière doté d'une tessiture vocale des plus troublantes. Notes en filigrane, en contrepoint du texte, musique et verbe posent un cadre nous replongeant dans le contexte socio-historique du jazz américain.

Mots-clés :
Articles liés
Culture
La pop list de Paul Smith
20 septembre 2017
Musique
EXPO - le Punk a 40 ans
20 septembre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.