Mélanie Bauer propose dans son émission, C'est Extra , de revisiter un instant culturel en recréant son ambiance sonore . Mardi 4 août, elle recevait l'artiste Kent, passionné de science-fiction, qui a choisi de se replonger dans 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick et sa célèbre bande originale : Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss.

Kent est "un homme de l’espace" d'après Mélanie Bauer. Il est né en 1957, l’année du lancement de Spoutnik 1 qui marque le début de la conquête spatiale. En 2008, il publie un livre-disque, L’homme de mars. L’histoire d’un martien qui débarque avec un regard nouveau sur la Terre et ses habitants, en BD et en chanson.

En 1968, c'est la sortie du film 2001, l’Odyssée de l’espace

2001, l'Odyssée de l'espace (1968)
2001, l'Odyssée de l'espace (1968) © Metro-Goldwyn-Mayer Polaris

On rembobine jusqu’en 1969 - l'artiste avait alors 12 ans :

Je suis allé voir ce film dont tout le monde parlait, ce fût un choc […] Un mélange d’incompréhension et d’euphorie.

Mélanie Bauer :

Vous y avez compris quelque chose, parce que tout le monde fait semblant d’avoir compris ce film...?

Kent :

Je me souviens avoir passé des heures à essayer d’expliquer à mon cousin les 20 dernières minutes du film.

Kent raconte la découverte du film de Stanley Kubrick

2001, l’Odyssée de l’espace c’est aussi et surtout sa bande originale : Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss, composée en 1896.

Le même morceau, dans le film de Kubrick :

Kent : "Ligeti, compositeur de musique arythmique "

La musique est très présente tout au long du film. On y entend également Le Beau Danube bleu de Johann Strauss,l'Adagio de Gayaneh de Khatchaturian , ou encore Daisy Belld'Harry Dacre. C'est la musique que chante HAL 9000 dans le film au moment de sa désactivation. Dans la version française,CARL 500 chante Au clair de la lune . Mais comme le rappelle Kent, le compositeur Ligeti a eu une place toute particulière dans le film :

Et puis Ligeti, ce compositeur de musique atonale et arythmique, a illustré les passages mystérieux du film . Aujourd’hui, j’écoute encore Ligeti comme j’écoute Iggy Pop…

Le début du film, sur fond noir, avec la bande sonore de Ligeti :

__

__

__

Dans le film, on retrouve notamment Lux Aeterna de Ligeti (1966) :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.