Je me nomme Furcy. Je suis né libre dans la maison Routier, fils de Madeleine, Indienne libre, alors au service de cette famille. Je suis retenu à titre d’esclave chez Monsieur Lory, gendre de Madame Routier. Je réclame ma liberté : voici mes papiers.

Nous sommes en 1817 à Saint-Denis de La Réunion alors île Bourbon et l’homme qui prononce ces mots tient dans sa main la Déclaration des Droits de l’Homme. Un esclave qui réclame ses droits. Du jamais vu. De l’inédit. L’esclave Furcy a osé. Il a osé revendiquer ses droits, juste ses droits. Il a osé assigner son maître en justice, réclamer sa liberté. Il sera aidé par un procureur général mais les esclavagistes sont là, puissants, influents. Le combat durera vingt-sept ans…

Mohammed Aïssaoui a mené l’enquête et révélé au grand public L’Affaire de l’esclave Furcy (prix Renaudot de l'essai 2010). Et c’est Hassane Kassi Kouyaté qui en sera le conteur avec le souhait de mettre des mots sur le néant, une voix sur l’absence. Un état-civil. De traquer l’Histoire dans ses coins d’ombre, dans ses complicités, dans ses silences, dans ses pages insupportablement vierges. Déjouer l’évidence, révéler les complexités et les ambiguïtés.Et au-delà d’un seul nom et du combat d’un homme, la dignité de tous, la cohorte debout des damnés.

distribution

d'après L'affaire de l'esclave Furcy de Mohammed Aïssaoui (Gallimard)

adaptation Patrick Le Mauff , complicitéHassane Kassi Kouyaté mise en scène Hassane Kassi Kouyaté , complicité Patrick Le Mauff

assistante à la mise en scène Zmorda Chkimi lumière et vidéo Cyril Mulon scénographieHassane Kassi Kouyaté dessins et image Stéphane Torossian

avec Hassane Kassi Kouyaté

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.