Sous le parrainage du professeur Djibril Tamsir Niane et pour la 3ème édition consécutive (saison 2), le festival pluridisciplinaire l’Afrique dans tous les sens, revient avec un cycle thématique mettant un pays à l’honneur. Véritable voyage initiatique durant lequel l’Afrique, dans sa diversité et son ouverture, se dévoile dans tous les sens jour après jour, d’un lieu à l’autre.

Du 17 au 27 mai (avant-première les 11 et 12), le meilleur de la création africaine sera mis en exergue à travers la musique, les arts plastiques, la mode, le cinéma, les rencontresdébats, les ateliers de pratique artistique, les arts de rue, la gastronomie, le conte et la danse.

La réussite de l’édition 2011 a permis d’ancrer durablement le festival dans le paysage culturel et artistique de Paris et de sa région, grâce notamment à une programmation, ponctuelle, d’exception au musée du quai Branly, mais aussi dans les autres lieux partenaires. Le Festival a accueilli plus de quinze mille spectateurs, toutes disciplines confondues, dans sept lieux, trois semaines durant.

Toujours en quête d’une programmation éclectique et originale, l’édition 2012 mettra en scène des projets actuels novateurs, d’artistes en développement (Fredy Massamba, La Seconde Méthode, Mounawar) aux côtés d’artistes de renom qui nous ont fait rêver (Touré Kunda, Sékouba Bambino, Omar Pène & le Super Diamono) et qu’on aurait aimé revoir plus souvent sur la scène parisienne. Ce sera chose faite cette année, pour le plus grand plaisir du public.

En mettant la Guinée à l’honneur, notre volonté est de témoigner de l’exceptionnelle richesse du patrimoine culturel et artistique guinéen et d’en faire un état des lieux à travers des concerts inédits d’artistes de la diaspora tels que Kaabi Kouyaté, Sékouba Bambino, une grande rencontre-débat qui sera présidée par le professeur Djibril Tamsir Niane et animée par M. Souleymane Koly, un cycle de cinéma guinéen et des animations diverses… Ce sera l’occasion de célébrer dans un esprit de fête, une nouvelle Afrique plurielle en marche, plus que jamais ouverte sur le monde, pour que vive la diversité culturelle « au service » du rapprochement des peuples.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.