Orelsan venait présenter dans Boomerang, en octobre 2017, son album "La fête est finie" et en exclusivité un titre intitulé "Mes grands-parents". Ce titre fera partie des 11 chansons inédites à paraître ce jeudi 15 novembre 2018 à minuit et qui serviront d'épilogue à cette aventure.

Orelsan dans Boomerang
Orelsan dans Boomerang

Mise à jour le 13 novembre 2018 :

Lundi 12 novembre, l'artiste Orelsan a annoncé sur les réseaux sociaux qu'il ajoutait un "épilogue" à son album La fête est finie, sorti en octobre 2017. 11 titres inédits seront disponibles ce jeudi 15 novembre à minuit, dont le titre "Mes grands-parents" qu'il avait fait découvrir lors de sa venue chez Augustin Trapenard dans Boomerang. Dans son post, il dévoile également la pochette de cet album surprise.

View this post on Instagram

Épilogue

A post shared by OrelSan (@orelsan) on

Il est l'un des rappeurs les plus présent sur la scène française ces dix dernières années. Orelsan a sorti son troisième album solo La fête est finie en octobre 2017. Dans cet album, l'artiste fait son autocritique sur un ton d'autodérision salé. On retrouve des morceaux en "featuring" avec des artistes de renommée tels que Stromae, Nekfeu ou encore Ibeyi

Celui qui forme le duo des Casseurs Flowters avec son compère de scène Gringe, répondait aux questions d'Augustin Trapenard dans Boomerang, à la veille de la sortie de son album. Le rappeur est revenu sur certaines polémiques à son sujet, et à son rapport au féminisme. Il invite les auditeurs de Boomerang à regarder l'épisode de sa mini série Canal+ Bloqués, en duo avec Gringe qui traitait de ce sujet. 

Au cours de cet entretien, Orelsan a également évoqué son rapport à la simplicité et aux choses "basiques". 

Pour finir en beauté l'émission, Orelsan a rappé un titre inédit au micro d'Augustin Trapenard sur un thème très important pour lui, ses grands-parents sur un sample de Colette Magny : J'ai suivi beaucoup de chemins.

Je me suis rendu compte que j'avais noté beaucoup de choses sur mes grands-parents et je me suis dit : "Autant essayer d'écrire un titre"...  Je vais chercher chez eux de la nostalgie, du réconfort... Même de l'expérience. Ils ont tellement de choses intéressantes et on a des vies tellement différentes que c'est enrichissant. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.