Musiques et arts du monde. L’événement phare de l’automne.

photo de scène - Fiesta des Suds
photo de scène - Fiesta des Suds © Jean de Peña

Pour sa 27ème édition à Marseille, la Fiesta des Suds change d’horizon et retrouve ses premiers amours en installant ses quartiers d’automne sur l’esplanade du J4, un site emblématique que l’événement avait investi en pionnier festif en 1994 et 1995. 

► France Inter sera en public et en direct de La Fiesta des Suds à Marseille :

  • Vendredi 12 octobre pour une soirée concerts en compagnie de Didier Varrod dès 21h avec Camille, Baloji et Oumou Sangaré
Camille
Camille / Patrick Messina

Ce retour aux sources du 11 au 13 octobre 2018 (mais aussi le 17 au Dock des Suds pour la Fiesta des Minots) signe un nouveau chapitre pour ce festival global qui bouscule une fois de plus les habitudes et reprend vue sur la mer pour attiser les envies d’Ailleurs. 

Têtes d’affiche éclatantes, découvertes incandescentes, divas envoûtantes, artificiers sonores ou artilleurs des dance-floors, la programmation de la Fiesta des Suds 2018 embrase les nuits d’automne en ramenant les musiques actuelles mondiales à bon port.

Icône, diaspora, avant-garde ou vintage. En 2018, l’Afrique dans tous ses états palpite à la Fiesta avec Oumou Sangaré, Baloji, Diron Animal ou le Voilaaa Sound System.

La programmation 2018 sert d’amplificateur à ces voix de femmes passionnées, audacieuses, héroïques et émouvantes qui résonnent sur tous les continents, d’Ibeyi à Jeanne Added en passant par Oumou Sangaré, Camille, Hyphen Hyphen, Siska voire Rumpus.

IBEYI
IBEYI / David Uzochukwu

Pépites d’ailleurs, bonheurs d’ici, la Fiesta connaît ses classiques et met à l’honneur les artistes locaux qui, partout, font chavirer les foules : Massilia Sound System, Cumbia Chicharra, Moussu T & Lei Jovents, Siska, Dj Rebel, Banda du Dock ou Bloco União du Sud. Pour qui aime la chaleur et la sueur…

LA CUMBIA CHICHARRA
LA CUMBIA CHICHARRA / SEVEN HOLE

À la Fiesta, on adore ceux qui brouillent les pistes : pas de fille et encore moins d’effluves d’Honolulu dans la pop belge de Girls in Hawaii. Dans General Elektriks, on se grise des géniales aventures du serial groover Hervé Salters entre France, Californie et Berlin.

Ivresse de la danse, ballets des corps, libération des sens, les dance-floors de la 27ème Fiesta réservent leur lot de surprises avec un cortège détonant de Dj’s : Fakear, Yuksek, Dj Vadim (feat. Big Red), Grand Master Dj Rebel, Prof Babacar, la Silent Party et bien d’autres…

Source la Fiesta des Suds

► Toute la programmation ici !

Fiesta des Suds1
Fiesta des Suds1 / Jean de Peña
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.