Depuis bien longtemps, la chanson française aussi s'est emparée du concept, regorgeant de mystère et de séduction, que Mona Lisa inspire… parmi eux, Barbara et Serge Gainsbourg.

La Joconde de Léonard de Vinci, petit portrait de 77 centimètres sur 53, une simple planche de bois de peuplier peint, oeuvre magistrale exposée au Louvre...
La Joconde de Léonard de Vinci, petit portrait de 77 centimètres sur 53, une simple planche de bois de peuplier peint, oeuvre magistrale exposée au Louvre... © Getty / Glenn Beanland

Robert Arnaut consacre une de ses Chroniques sauvages, rediffusées cet été sur France Inter, à La Joconde. La chanson de Barbara (sur des paroles de Philippe Meyer, grand monsieur de France Inter) y ponctue d'un air malicieux la succession des différentes étapes du reportage.

♪ ♫ C'est moi que je suis la Joconde.
Que de mots vains on m'inonde.
Critiques, artistes abondent
En intarissables facondes.
Plusieurs milliers par seconde
Disent: "La Joconde! Ah! La Joconde.
Venez voir le sourire de la Joconde.
C'est le plus beau du monde,
La Joconde
. ♫

Par contre, dans son roman, Evguénie Sokolov, publié chez Gallimard en 1980, Serge Gainsbourg annonce qu'il déteste La Joconde avec "son rictus immonde" et qu'il préfère se recueillir devant Le Martyre de Saint Sébastien d'Andréa Mantegna, autre joyau de la Renaissance italienne.

Ce dégoût lui dictera une chanson d'inspiration scatologique, Trois millions de Joconde, de l'album funk-soul-pop baptisé My Lady Héroïne, enregistré à Londres et sorti en juin 1977 chez Philips. Chanson qui ravira la petite Charlotte qui avait six ans à l'époque !

J'me suis fais faire trois millions de Joconde
Sur papier-cul
Et chaque matin j'emmerde son sou-
Rire ambigu
C'est doux c'est doux c'est doux
Doux doux doux
C'est ainsi que je me venge de tou-
Tes les nanas
Qui m'ont baisé avec leur sou-
Rire d'Mona Lisa

La Joconde sur France Inter

Lors du vol du portrait en août 1911, des scènes d'hystérie collective auront lieu, mais aussi des dénonciations, et les journaux feront la une de ces divagations, inquiétés eux aussi car certains croient à un coup monté médiatique.

Guillaume Apollinaire sera inquiété, Pablo Picasso lui-même se trouve soupçonné de complicité et longuement interrogé. Pour en savoir plus sur cette histoire abracabrante, et qui fit couler beaucoup d'encre, vous pouvez retrouver l'émission Autant en emporte l'Histoire, de décembre 2015, intitulée Guillaume Apollinaire a volé La Joconde, une fiction de Jean-Yves le Naour réalisée par Baptiste Guiton.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.