ZOMBIE NATION (UKW Records) – A la fois sombres et funk, alimentés de mélodies ingénieuses venues d’un autre monde, Zombie Nation est hors catégories.C’est en 2006, avec son album « Black Toys », qu’il marque véritablement sa signature sonore. Par la suite, il ne cessera de marquer les esprits, en proposant des morceaux toujours plus différents et minutieux et collaborant avec des artistes prestigieux tels que Tiga sur le titre « Lower State of Consciousness » remixé par Justice. BAMBOUNOU (50 Weapons) –...

Il n’a pas été élevé par des tigres, mais porte en lui tous les mystères du monde sauvage. Inconnu il y a encore un an, apparu sans prévenir comme une tempête du désert, sa naïveté n’a rien d’aride, il produit sa musique de manière compulsive et sincère et ses beat sont capables de faire apparaître une oasis au milieu du Sahara. À grands coups d’ésotérisme, cet apprenti sorcier vaudou a séduit la jungle électronique : de Modeselektor en passant par la SP Thermal Team, il balance ses tracks comme des incantations et envoûte tout sur son passage, même toi. DUKE DUMONT (Turbo Records) – Difficile de croire que le duc Dumont alias Adam Dyment, incroyablement prolifique de nature, n’a officiellement publié deux EPs. Ayant travaillé comme producteur, à remixer Bat for Lashes, les Mystery Jets et Lilly Allen, Duke Dumont semble détourner les grands labels des sentiers battus et infiltre les masses. En tant que producteur, Adam est à la fois atypique et obsédé par son métier : laissant son Londres natale, il installe son studio dans les forêts de Hertfordshire dont il puise ses influences «Hipgnosis», dernier morceau d’Adam pour la compilation prestigieuse Ed Banger est une pièce maîtresse et indicative du paysage sonore. Son remix de « Oui Wizard » de Joakim chez Tiger Sushi est aujourd’hui plébiscité par James Holden ou encore Boys Noize.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.