Et si la poésie de Brigitte Fontaine était ce qu'il y a de plus juste, ces temps-ci ?Cette chanson "Prohibition" extraite de son dernier disque, par exemple :J'exhibais ma carte seniorSous les yeux goguenards des porcsQui partirent d'un rire obscèneVers ma silhouette de sirèneJe suis vieille et je vous enculeAvec mon look de libelluleJe suis vieille et je vais creverUn petit détail oubliéPassez votre chemin, bâtardsEt filez vite au wagon-barJe fumerai ma cigaretteTranquillement dans les toilettesPartout c'est la prohibitionAlcool à la télévisionPapiers, clopes, manque de fricEt vieillir dans les lieux publicsPartout c'est la prohibitionParole et cris, fornicationFoutre interdit à 60 ansOu scandale et ricanementsJe suis vieille et je vous enculeAvec mon look de libelluleJe suis vieille et je vais creverUn petit détail oubliéLes malades sont prohibésOn les jette dans les fossésA moins qu'ils n'apportent du blé,De la thune aux plus fortunésLes vieux sont jetés aux ortiesA l'asile, au château d'oubliVoici ce qui m'attend demainSi jamais je perds mon cheminJ'ai d'autres projets, vous voyezJe vais baiser, boire et fumerJe vais m'inventer d'autres cieuxToujours plus vastes et précieuxJe suis vieille et je vous enculeAvec mon look de libelluleJe suis vieille, sans foi ni loiSi je meurs, ce sera de joie.

VJ
VJ © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.