EXCLU - Après "Accidentally Yours" et "Le Temps passe", découvrez le clip de "Je ne me souviens pas" de Lady Sir, le duo Rachida Brakni et Gaëtan Roussel.

Rachida Brakni dans le clip de sa chanson "Je ne me souviens plus", composée avec Gaëtan Roussel (2017)
Rachida Brakni dans le clip de sa chanson "Je ne me souviens plus", composée avec Gaëtan Roussel (2017) © Capture d'écran (28/102/2017)

Après deux premiers titres révélés, Accidentally Yours, extrait de la bande originale du film De sas en sas (premier long-métrage réalisé par Rachida Brakni sorti le 22 février dernier ) et Le temps passe, Lady Sir présente aujourd’hui un nouveau titre Je ne me souviens pas.

Chanté en arabe par Rachida et en français par Gaëtan, ce nouveau titre est l’expression de sentiments contradictoires entre dualité et tendresse. Il est accompagné d’une session live, réalisée à Lisbonne par Sébastien Jaudeau.

Le duo de Lady Sir

L’une actrice au théâtre et au cinéma, réalisatrice et auteure d’un premier album remarqué. L’autre, chanteur de Louise Attaque et en solo, producteur de Bleu Pétrole du regretté Alain Bashung et d’Il y a de Vanessa Paradis, écrivant également les bandes originales de Camille redouble et Mammuth.

La rencontre s'est faite à l'occasion du tournage du nouveau long métrage de Rachida Brakni, De sas en sas. Gaëtan Roussel a co-composé pour la bande originale le titre Accidentally Yours qu’ils interprètent ensemble. La connivence née de ce duo aboutira à la conception d’un album écrit à quatre mains et chanté à deux voix, en français, en anglais et en arabe.

Un album à paraître en avril

L’album Accidentally Yours sortira le 14 avril 2017, avec en référence l’album d’Isobel Campbell et Mark Lanegan, sa folk intimiste et racée, ou ceux de Nancy Sinatra et Lee Hazlewood, des projets à deux qui ont démontré que si l’union fait souvent la force, en chansons elle en décuple souvent la beauté.

►►► L'aventure musicale d'Accidentally yours de Lady Sir, croquée en BD

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.