Écouter du rock dans les années 1960 en URSS était passible de prison

Pourtant, on pouvait capter certaines radios en diffusant, comme Radio Luxembourg - antenne connue sous le nom de "208" (sa longueur d'onde, 208 mètres) - ainsi que de Radio Free Europe (financée par la CIA ) et de Radio Liberty. Dans ce contexte, se procurer un disque restait quand même une vraie gageure. En utilisant la méthode Pyral (l’enregistrement sur des disque flexible), les Russes ont réussit à créer un marché de la musique parallèle très impressionnant. Et un des meilleurs supports d'enregistrement était... celui sur lequel étaient imprimées les radiographies médicales ! Ces disques, aujourd’hui très recherchés, réapparaissent. En voici quelques un !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.