Le Festival Beauregard où la vie de château ! Placebo, Phoenix, Iggy Pop, Die Antwoord et Hubert Félix Thiéfaine... et tant d'autres !

Festival Beauregard
Festival Beauregard ©

La programmation sera comme à son habitude sous forte influence anglo-saxonne avec des découvertes et des artistes emblématiques voire mythiques !

La 9ème édition du festival Beauregard, au cœur de la Normandie, accueille 30 artistes aux identités riches et multiples : Placebo, Die Antwoord, Phoenix, Foals, Iggy Pop, Ibrahim Maalouf, Hubert-Félix Thiéfaine, Airbourne, Métronomy, Boys Noize, Editors, MØme, Midnight Oil, Tinariwen et bien d’autres. Chaque artiste apporte sa singulière couleur, son velouté, sa noblesse, son raffinement ou sa gloire pour vivre des moments où il sera bon d'être ensemble.

Hubert Félix Thiéfaine
Hubert Félix Thiéfaine © Festival Beauregard

Hubert Félix Thiefaine est un monument toujours en mouvement : toujours aussi vivant, vibrant, inventif et surprenant, il reste, après 17 albums et deux Victoires de la Musique en 2012, un enfant terrible dans le paysage musical français.

Après le triomphe de ses 2 concerts aussi inattendus que remarquables au Studio 104 de la Maison de la Radio fin 2015 (en réécoute ici) et au Zénith de Paris en novembre dernier pour lesquels il était accompagné de son groupe et d’un orchestre symphonique, HF Thiéfaine proposera cette somptueuse et détonante formation à Beauregard et promet de jouer ses incontournables tubes ainsi que des morceaux de son dernier bouleversant album Stratégie de l’Inespoir. Rendez-vous le dimanche 9 juillet 2017 pour un majestueux moment à la démesure de cet artiste hors norme. HF Thiéfaine et ses musiciens seront accompagnés pour cette occasion exceptionnelle par l’Orchestre de Normandie.

►►► Pour les distraits, petit récapitulatif :

  • Vendredi 7 juillet, des 4 coins de l’Europe à l’autre bout du monde, des artistes flamboyants nous embarquent dans leurs univers aussi personnels qu’universels du trio anglais au rock insaisissable et addictif Placebo pour leur birthday party, aux immenses et engagés australiens de Midnight Oil qui reviennent après 15 ans d’absence en passant par l’envoûtante échappée belle en solo du chanteur belge de Balthazar Warhaus ou par la pop sensuelle et sophistiquée du duo Her. Mais encore, Métronomy emmené par le génial et solaire Joseph Mount ou Benjamin Biolay, l’enfant terrible de la pop française aussi charismatique que surdoué. Pour clôturer en sautillant sur des rythmes électro, MØme et sa chillwave somptueusement aérienne et l’un des meilleurs DJ actuel, l’allemand Boys Noize virtuose technique et véritable showman.

  • Au menu du Samedi 8 juillet, une légende, un déferlement reptilien, bref le rock animal d’Iggy Pop. Restons dans l’adrénaline saturée avec les australiens d’Airbourne et leur hard-rock aussi vitaminée qu’efficace, purement Rock’n’Roll tout comme les londoniens de Yak dont le rock brut et tranchant vous ordonnera de rappliquer en bord de scène. Grand écart maîtrisé avec un virtuose de la trompette et du piano dont la liberté artistique n’a d’égal que sa générosité scénique et ses brillantes improvisations, Ibrahim Maalouf nous enchantera. Retour à Beauregard de deux groupes passionnées et passionnants, les rois de la planète indie Pop Phoenix et les majestueux Editors à la beauté sombre et pourtant scintillante. Après plus de 10 ans d’absence, les américains de Grandaddy nous feront l’honneur de nous présenter leur dernier album tant attendu. Autre groupe mythique, gracieux et ombrageux, Echo & The Bunnymen emmené par l’impérial Ian Mc Culloch, Pour finir, nous danserons sur les mélodies imparables du duo électro-pop Synapson.

  • Dimanche 9 juillet, feu d’artifices éclatant avec des personnalités aux univers puissants, marqués, reconnaissables entre tous : Foals dont la fougue sonique et mélodique n’a d’égale que sa folle ahurissante beauté. Monument toujours en mouvement, Hubert Félix Thiéfaine accompagné de l’Orchestre symphonique de Normandie promet un majestueux moment. A chaque jour son groupe australien, dimanche ce sera Jagwar Ma et sa folie psychédélique, dansante, excitante devenue incontournable. Puisqu’on est dans le déhanchement, sautons le pas, et allons y franchement avec House of Pain and «jump around», hymne du Hip Hop East Coast de ces 3 rappeurs américains légendaires. Autre continent et encore un voyage unique avec Tinariwen qui a introduit le blues dans le désert, les guitares électriques dans la musique touareg. Blues encore mais avant-gardiste et langoureux, notes électriques et sensuelles, rock exalté aux airs de Californie du côté de Zurich avec la dream-pop de Fai Baba. Autre univers tout aussi sublime celui de la soul intemporelle teintée de psychédélisme et d’envolées symphoniques de Michael Kiwanuka. Les sprinteurs subversifs, musclés et hypnotisants Die Antwoord seront le bouquet final de cette 9ème édition.
Premiers artistes
Premiers artistes © Festival Beauregard

L'ensemble de la programmation dévoilée le 1er mars.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.