Jean-Philippe Viret bouscule la structure du quatuor à cordes initié par Joseph Haydn au milieu du XVIII siècle, un modèle quasi-immuable du répertoire de musique de chambre. Dans cette nouvelle formule l’âme d’un violon est remplacée au profit de l’âme d’une contrebasse. Au jeu de la chaise musicale Jean-Philippe Viret n’a pas eu à se faire violence, ce chassé-croisé lui donne l’occasion d’explorer son talent dans un contexte inédit. Aussi bien dans l’interprétation des compositions que dans les improvisations, cette formation de 3 musiciens soliste d’exceptions et un contrebassiste de jazz hors pair, crée une sonorité unique et innove un nouveau genre dans la famille des cordes, le quartet à cordes. C’est dans ce travail approfondi de compositions, d’arrangement et d’improvisation que l’on reconnait le «style Viret», déjà présent dans les 6 albums de son trio, récompensé par une victoire de la musique en 2011. Cet album marque un tournant décisif dans le parcours musical de Jean-Philippe Viret qui nous propose ici une musique profonde, identifiable, exigeante et accessible.

Site officiel

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.