C'est sans doute l'album le plus attendu de l'automne et en même temps celui qui va susciter le plus de commentaires. L'ancien leader de Noir Désir propose "Droit dans le soleil", le premier titre de l'album "Horizons" qui doit sortir le 18 novembre.

Depuis sa sortie de prison en 2007 en liberté conditionnelle après une peine de quatre ans pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignan, Betrand Cantat avait fait quelques scènes notamment avec Brigitte Fontaine, Eiffel, Shaka Ponk ou encore Amadou et Mariam.

Des montées sur scènes, des participations sur certains titres mais pas de projet abouti, pas d'album. Lundi 30 septembre sort "Droit dans le soleil" composé avec Pascal Humbert, un ancien membre de Passion Fodder et 16 Horsepower.

Droit dans le soleil

Il faudrait être un logiciel informatique pour écouter ces paroles sans interférences. Impossible de ne pas les interpréter, les ressentir à la lumière, à l'ombre des drames de l'histoire de Bertrand Cantat.

Premier constat : Bertrand Cantat revient en mode mineur avec une ballade sombre et dépouillée : guitare et violoncelle de Pascal Humbert et voix profonde gorgée de mélancolie. Le texte de ce premier titre, Bertrand Cantat l'a écrit avec l'homme de théâtre libano-canadien Wajdi Mouawad.

On y entend la résonnance des irréversibles drames mais aussi le désir de rédemption :

On t'avait dit que tout se paye.Tout se dissout dans la lumière.Les ombres qui marchent à tes côtés.Dans le parfum des nuits, l'éclatement des corps qui s'emerveillent. Mais on ne renonce pas, regarde bien droit dans le soleil !

Cantat devait-il revenir ?

Le retour de Bertrand Cantat sur la scène musicale pose beaucoup de questions. Pour certains, il est difficile de dissocier l'homme et l'artiste. Pour d'autres , Bertrand Cantat a purgé sa peine et a le droit d'exercer sa liberté d'expression, une liberté d'expression qu'il a retrouvée progressivement.Bertrand Cantat a choisi un retour sur la scène en mode progressif. Après deux titres via internet avec Noir désir en novembre 2008 (voir vidéo), l'ange noir du rock fait des apparitions sur scène.

Cette fois c'est son vrai retour, sans Noir Désir, Noir Désir qui a explosé en novembre 2010.

Aujourd'hui Bertrand Cantat joue avec "Détroit", le symbole d'un passage d'un continent à un autre comme de l'enfer à la rédemption mais le passage est étroit : Bertrand Cantat sait que son retour ne peut pas ne pas susciter blessures, commentaires et polémiques, c'est ce qu'il exprime dans le premier titre de son album.

Bertrand Cantat est libre mais sous surveillance . Sa maison de disques dément avoir prévu des provisions financières en cas de procédure visant à interdire la sortie de l'album. Son retour sur scène risque d' être encore plus délicat. Plusieurs producteurs ont refusé de s'occuper de ses concerts.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.