Girma Beyene avec le groupe Akalé Wubé et Aquaserge sur France Inter pour le premier concert "double affiche" de l'année 2017, présenté par Laurent Goumarre

Girma Bèyènè et Akalé Wubé - Aquaserge
Girma Bèyènè et Akalé Wubé - Aquaserge © Radio France

France Inter ouvre les portes du studio 105 à Girma Beyene avec le groupe Akalé Wubé et Aquaserge pour un concert privé, en public et en direct.

Girma Beyene et Akalé Wubé
Girma Beyene et Akalé Wubé © Cyril Fussien

C’est le grand retour de ce pianiste et chanteur mythique de la scène éthiopienne des années 60 et 70 ! Une scène qu’il a partagée pendant des années avec d’autres géants comme Mulatu Astatke et Mahmoud Ahmed avant de quitter l’Ethiopie pour les USA, à la mort de l’empereur Haylè Sellassié.

Cette musique envoûtante et groovy qu’on appelle « ethio-jazz » a été remise au goût du jour par « Broken Flowers », le film de Jim Jarmusch et surtout par la collection discographique « Ethiopiques ».

De retour aujourd’hui à Addis-Abeba, Girma Bèyènè fait revivre l’âge d’or de cette scène fabuleuse avec un nouvel album « Mistakes On Purpose » enregistré avec le groupe français Akale Wubè.

Ils seront en public et en direct du studio 105 pour un concert d'exception.

Aquaserge
Aquaserge © Almost Musique

Plus qu’un groupe, c’est un collectif à géométrie variable qui se retrouve pour jouer et enregistrer ensemble depuis une dizaine d’années.

A l’origine d’Aquaserge, il y a trois musiciens du sud-ouest de la France, Julien Gasc, Julien Barbagallo et Benjamin Glibert qui ne se posent aucune limite de genres, de temps ou d’instruments : entre eux, tout est expérimentation, tout est jeu.

Cette liberté de ton leur a valu d’être un temps le backing band officiel de Bertrand Burgalat et d’April March et d’être soutenu par le site incontournable quand il s’agit de découvrir ceux qui brilleront demain, La Souterraine.

Le nouvel album d’Aquaserge « Laisse Ca Etre » sortira le 03/02/17 et tient toutes les promesses de son titre : une odyssée musicale érudite, souvent psychédélique, parfois baroque, toujours audacieuse et c’est ce qu’on peut souhaiter de mieux à la pop français en 2017 !

Pour assister au concert : maisondelaradio.fr

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.