Rêveries musicales, magies éphémères : les Eurockéennes, une certaine vision du rassemblement musical !

Les eurockéennes de Belfort
Les eurockéennes de Belfort © René Garcia

Qui a dit que les frasques de la fête n’étaient plus qu’un lointain souvenir pour les trentenaires ? 

À l’aube de leur 32ème édition, les Eurockéennes s’offrent une seconde jeunesse, avec en guise de lifting une nouvelle formule condensée sur 3 jours et 1 nuit XXL, pour toujours plus d’intensité ! Pas de répit, même pour les festivaliers les plus fringants et avertis : du jeudi 2 juillet jusqu’aux premières lueurs de l’aube du dimanche 5 juillet, l’événement prend cette année des airs de véritable marathon musical avec comme bouquet final, un tout nouveau « All night long » en compagnie de la fine fleur des DJ’s house et techno du moment. 

Et pour cette course d’endurance haletante et tout-terrain, entre rock, rap et électro, quoi de mieux que de courir au grand air, dans le splendide écrin du Malsaucy, flanqué de ses lacs et forêts à perte de vue ? Un paysage familier dont on ne cesse pourtant, de décennie en décennie, de s’émerveiller. Mais aussi et surtout, un écosystème qui impose le respect et nous rappelle qu’à l’heure du bouleversement climatique, les engagements environnementaux portés depuis toujours par les Eurocks, sont chaque année un peu plus fondamentaux... 

Les Eurockéennes de Belfort
Les Eurockéennes de Belfort / Robert Plage

Qui dit sport dit également fraternité et convivialité. D’autres valeurs profondément inscrites dans l’ADN d’un festival 100 % associatif, et incarnées par son programme inclusif et de sensibilisation Eurocks Solidaires, rassemblant individus de tous âges, horizons ou communautés sous le même étendard de la fête et de la mélomanie. Une ligne de conduite dont ne dévie pas non plus l’association Territoire de Musiques, notamment par la mise en place d’actions solidaires tout au long de l’année, ainsi que par une volonté farouche de s’ancrer dans son territoire en participant à son développement et en collaborant avec les organismes et acteurs locaux. Face à l’industrialisation et à la concentration du secteur, devenu véritable business, il est enfin primordial pour le festival de conserver son caractère artisanal, pour une expérience pleine de sens. 

Les Eurockéennes de Belfort
Les Eurockéennes de Belfort / Noreda

Une certaine vision du rassemblement musical, rendue possible par la passion qui nous guide, et qui fait toute l’unicité et la distinction des Eurockéennes. Mais aussi grâce à la fidélité de son public, qui répond présent – et toujours plus nombreux – d’année en année. Pour cette prochaine édition, et en symbole de cette belle initiative commune, la joyeuse fête du samedi soir jouera les prolongations sur le camping, dimanche à midi, le temps d’un brunch collectif et fédérateur, pour se remettre des émotions de la veille – et en découvrir de nouvelles. 

Un grand cru 2020 en perspective et qui nous fait dire que les Eurocks, c’est finalement comme le bon vin : ça se bonifie avec le temps…

L’équipe du festival

Avec DJ SNAKE . MASSIVE ATTACK . SIMPLE MINDS . FOALS . LOMEPAL PAUL KALKBRENNER . VALD . NISKA . BODY COUNT feat. ICE T . BURNA BOY THE LUMINEERS . CAGE THE ELEPHANT . MARC REBILLET . MEUTE ULTRA VOMIT . PAULA TEMPLE . THE MURDER CAPITAL . SQUID LAST TRAIN . BLACK PUMAS . TROPICAL FUCK STORM . HEILUNG...

Et tant d’autres à venir !

► Avec de petits plus grandioses :

Samedi 4 juillet, la fête se poursuit jusqu’au petit matin au Malsaucy ! Une fois les douze coups de minuit sonnés, 3 des incontournables scènes des Eurockéennes, métamorphosées en un clin d’œil (ébahi), passent en mode dancefloor « all night long » avec près de 5h de son simultané et sans interruption.

De la foule massée autour des DJ’s disco et (deep) house sur le sable de la Plage, jusqu’au grand live show de techno mélodique de la Greenroom, en passant par les sets underground et industriels à la sombre Loggia, fêtards et curieux pourront s’offrir une virée à travers tous les courants des musiques synthétiques.

C’est tout nouveau, tout frais, rien que pour vos papilles… et (on l’avoue), un peu pour vous remettre de la soirée électro de la veille : dimanche midi, venez vous régaler entre potes, et finir les Eurockéennes en beauté, au premier « Brunch géant » du camping !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.