Les musiques du monde arabe s'invitent à l'auditorium du Louvre avec l’Orchestre arabo-andalou de Fès sous la direction de Mohamed Briouel qui perpétue une tradition d’excellence qui lui vaut aujourd’hui une réputation internationale.

Samedi 28 avril – 20h30Amdah, odes mystiques Galerie Daru, musée du LouvreLes amdah sont des louanges au prophète,d’inspiration soufie,interprétées par des chantres et un choeur a cappella. Le cadre exceptionnel de la galerie Daru permettra de retrouver, le temps d’un concert, l’ambiance d’une mosquée ou d’une zaouïa soufie.

Dimanche 29 avril – 17h00La nûba classiqueAuditorium du LouvreLes nûba sont des suites vocales et instrumentales que l’on joue en concert, entre amateurs ou parfois dans les mariages. Après quelques préludes instrumentaux qui installent l’ambiance, les chants s’enchaînent, entrecoupés de ritournelles instrumentales. Ils célèbrent l’amour, l’amitié, les jardins odorants ou la douceur d’une nuit d’ivresse. Peu à peu,le tempo s’accélère, emportant l’auditoire dans une extase physique et émotionnelle

Mots-clés :
Articles liés
Culture
La pop list de Paul Smith
20 septembre 2017
Musique
EXPO - le Punk a 40 ans
20 septembre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.