En 2017, le festival Nuits sonores, laboratoire culturel, artistique et urbain, fête ses 15 ans !

Nuits sonores 2016
Nuits sonores 2016 © Brice Robert

A l’écoute de l’époque et de tous les futurs créatifs, le festival Nuits sonores conjugue les valeurs d’ouverture et de métissage, revendique l’universalité de la musique et cultive la transversalité et le décloisonnement artistiques, multipliant ainsi les incursions sur tous les terrains créatifs, du design, de l’image, du graphisme, de la food culture ou de l’architecture.

Fédérateur et accessible, Nuits sonores a la volonté de rassembler les publics, au-delà des barrières générationnelles, sociales ou territoriales, pensé comme un espace de brassage d’idées, de projets artistiques et d’initiatives culturelles.

Nuits sonores 2016
Nuits sonores 2016 / Brice Robert

Une ambition qui se traduit notamment par l’inscription territoriale de Nuits sonores au plus près des communautés de publics, des quartiers, des lieux de vie…

Le 23 mai, le groupe AIR ouvrira la 15ème édition de Nuits sonores en jouant une sélection de ses titres emblématiques dans l’atmosphère unique de l’Auditorium de Lyon.

Co-programmé avec Reworks Festival dans le cadre de We are Europe, la Closing party clôt en beauté le festival dans le cadre intimiste du Sucre.

Nuits sonores 2016
Nuits sonores 2016 / Gaétan Clément

Entre les deux, pendant 5 jours et 5 nuits, le festival investit ainsi une quarantaine de lieux dans toute la ville : sites remarquables du patrimoine industriel, espaces quotidiens et lieux emblématiques…

Nuits sonores transforme Lyon en un espace éphémère unique de liberté, de convivialité urbaine et de partage.

Les nuits sonores des 26 et 27 mai en vidéo

EUROPEAN LAB : IMAGINE LA CULTURE DE DEMAIN

En 2011, Arty Farty lance le projet European Lab, avec le soutien de l’Union européenne.

L’ambition de cette nouvelle plateforme : rassembler, à l’échelle européenne, une génération d’acteurs culturels émergents et innovants, pour les impliquer dans une réflexion et un engagement communs et imaginer ensemble le futur de la culture.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.