BB King
BB King © Reuters

B. B. King enregistre ses premières chansons en 1949, à Los Angeles. La plupart de ces premiers enregistrements sont produits par Sam Phillips, qui créera plus tard le label Sun.En février 1952, son 3 O'Clock Blues atteint la première place au classement Billboard Rhythm. B. B. King devient alors un des plus importants acteurs de la musique rhythm and blues, avec des succès tels que You Know I Love You, Woke Up This Morning, Please Love Me, When My Heart Beats like a Hammer, Whole Lotta Loving, You Upset Me Baby, Every Day I Have the Blues, Sneakin' Around, Ten Long Years, Bad Luck, Sweet Little Angel, Sweet sixteen, Three O'Clock Blues et Please Accept My Love. En 1956, il fait fonde son label "Blues Boys Kingdom", basé à Beale Street à Memphis et produit de nombreux artistes En novembre 1964, il enregistre son album "live" le plus connu Live At the Regal, au Regal Theater de Chicago.Son succès dépasse les frontières du blues avec le titre The Thrill Is Gone, en 1969. Il est également reconnu par le monde de la musique rock en assurant la première partie des Rolling Stones, pendant leur tournée américaine de la même année.

De 1951 à 1985, B. B. King est apparu 74 fois dans les classements R&B du Billboard.En 1988, il touche une nouvelle génération grâce au titre When Love Comes To Town, avec le groupe U2, sur leur album Rattle and Hum. En 2000, B. B. King enregistre avec Eric Clapton l'album Riding With the King.Depuis 2009, une rue de Cognac porte son nom. Il avait été honoré cette même année par la municipalité en devenant "citoyen d'honneur" de la ville. Sa première participation au festival festival Blues Passions datait de 1995.

Lucille

B. B. King raconte qu'en 1949, il jouait dans un "dance hall" de Twist, dans l'Arkansas lorsqu'une bagarre éclata. Elle fut tellement violente que quelqu'un renversa le poêle qui chauffait la pièce et le bar prit feu. Paniqué, tout le monde prit la fuite, mais arrivé dehors, il se rendit compte qu'il avait laissé sa guitare à l'intérieur. Sachant qu'il lui faudrait plusieurs mois pour réunir les 300 dollars nécessaires pour la remplacer, le futur roi du blues retourna dans le bar en flammes pour retrouver sa guitare et en ressortit in extremis. Par la suite, il apprit que la bagarre avait été déclenchée à cause d'une fille appelée Lucille. Il décida alors d'appeler sa guitare Lucille afin de toujours se souvenir de ne pas agir stupidement dans la vie. Un album de 1968, Lucille, porte le nom de sa guitare.

Une guitare Lucille a été créée en série par Gibson, elle a la particularité de ne pas avoir d'ouïe pour une guitare demie-caisse, la table est en érable laminé ce qui lui donne un son plus claquant que les hollowbody standard. Par la suite, Épiphone décida de commercialiser une réplique de la guitare pour un prix trois fois moins cher que la version de Gibson.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.