Marianne Faithfull célèbre ses cinquante ans de carrière avec son nouvel album : "Give My Love To London" et un concert à l'Olympia à Paris le 20 novembre.France Inter lui consacre une journée spéciale le lundi 29 septembre, à l’occasion de la sortie de l’album. En exclusivité, découvrez l’interview de Marianne Faithfull à propos de "Give My Love to London" , réalisée par Michael Dunne (et en fin d'article, un bonus et une play list vous attendent) :

Depuis cinquante ans, elle nous fait entendre sa voix brumeuse. Marianne était l’égérie du Swinging London. Elle chante aujourd’hui cette ville de Londres qui lui procure des émotions ambigües, dans son vingtième album.

Give My Love To London, nouvel album de Marianne Faithfull
Give My Love To London, nouvel album de Marianne Faithfull © -

Comme pour un film choral, elle s’est entourée d’un casting prestigieux : Flood - qui a collaboré avec U2, PJ Harvey et Depeche Mode - a mixé le disque. Parmi les musiciens : le pianiste Ed Harcourt, le guitariste de Portishead Adrian Utley , de Bad Seeds sont de la partie. Pour les compositions : Anna Calvi, Roger Waters de Pink Floyd, Nick Cave et [Tom McRae ]() ont participé à l’aventure. On retrouve aussi une reprise d’un autre artiste mythique, "Going Home" d’un certain Leonard Cohen.

Cinq titres pour Marianne

Ce vingtième album marque ses 50 ans de carrière, l’occasion pour nous de retracer son parcours en 5 titres.

Parce qu’elle était jugée trop sentimentale, la chanson "As tears go by" de Mick Jagger et Keith Richards ne sera d’abord pas chantée par les Rolling Stones mais par Marianne. C’était en 1964.

Nous sommes en 1973, Mick Jagger n’est plus là, et elle se débat dans ses problèmes d’addictions. Elle reprend avec David Bowie le tube de Sonnie and Cher"I got you babe" , dans une esthétique provocante :

"The ballad of Lucy Jordan" sort en 1979 sur l’album "Broken English" qui marque son grand retour même si il n’est pas le succès attendu.

"Vagabond Ways" est un album produit par Daniel Lanois sur lequel on retrouve en 1999 une reprise de Leonard Cohen et Roger Waters , deux éléments qui reviendront dans le nouvel album, auquel le single donne son nom.

"Before the poison" , sorti en 2005, qui parle de l’attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo en 1995, a donné là encore le titre à son dix huitième album, considéré comme l’un de ses meilleurs par la critique.

en bonus

RF8 vous propose également une playlist de huit titres autour des collaborateurs du nouvel album de Marianne Faithfull.

Playlist Les Invités de Marianne Faithfull

Marianne Faithfull interprétait son propre rôle dans le film de Jean-luc Godard , "Made in Usa" en 1966. Elle interprète dans cette scène "As tear go by" a capella, assise dans un bar.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.