La chanteuse catalane est décédée ce samedi à 85 ans à Barcelone. Star de l'opéra au même titre que Maria Callas ou Luciano Pavarotti, elle n'avait pas peur d'explorer d'autres terres musicales. Petit tour d'horizon de ses tours de chant.

Montserrat Caballé en 2005 au palais des festivals à Cannes
Montserrat Caballé en 2005 au palais des festivals à Cannes © AFP / Pascal Guyot

Comme Enrico Caruso, comme Luciano Pavarotti, Montserrat Caballé n'a pas eu peur de s'aventurer loin des scènes et des codes de l'opéra. En 1987, "Barcelona", son duo avec Freddy Mercury, fait trembler les planètes du classique et du rock : une vraie révolution.

Le duo est même choisi comme hymne pour les Jeux Olympiques de Barcelone en 92.

Montserrat Caballé a également participé à l'album de Vangelis dédié au peintre Le Greco...

...Et elle a même chanté avec notre Johnny, "Chanter pour ceux", sur le disque "Friends for life" en 1997.

"La Superba"

Mais son premier succès international, c'est bien dans l'opéra qu'on le trouve, en 1965 au Carnegie Hall, dans "Lucrece Borgia". La même année, elle est la Marguerite du Faust de Gounod au Metropolitan Opera.

C'est là qu'on la surnomme "la Superba", la Superbe, en raison de sa technique vocale, ses pianissimi, son chant d'une voix douce, qui possède d'incroyables nuances mais aussi une puissance vocale exceptionnelle. Elle possède un grave typiquement espagnol, un medium velouté et un aigu brillant.

Contacté par France Inter, Roberto Alagna évoque une "grande soprano, devenue le modèle de tous les chanteurs et toutes les sopranos qui sont venus après elle". "Elle avait une technique hors-norme, une beauté de voix (son Stradivarius à elle) qui était exceptionnelle. Elle pouvait faire des piani d'une beauté presque surnaturelle."

51 sec

"Elle avait une capacité à jouer la comédie incroyable, mais tout passait par la voix et par sa technique exceptionnelle."

Par Roberto Alagna

En 1972, à la Scala, c'est "Norma" de Bellini, un rôle que Montserrat Caballé va enregistrer avec Placido Domingo.

Elle sera aussi Violetta dans la Traviata, et tant d'autres... Montserrat Caballé a chanté plus de 80 rôles d'opéra, et donné plus de 4.000 représentations.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.