Natalie Dessay rend hommage en chanson à l'une des œuvres de Jacques Demy et Michel Legrand : "Peau d'Âne". Elle y reprend le rôle de Delphine Seyrig dans une scène d'anthologie…

Peau d'Âne (Catherine Deneuve) et son père le roi (Jean Marais). La Fée des Lilas, qui amènera la princesse à se draper d'une peau d'âne (et à avoir ce surnom), était jouée dans le film de J. Demy par Delphine Seyrig
Peau d'Âne (Catherine Deneuve) et son père le roi (Jean Marais). La Fée des Lilas, qui amènera la princesse à se draper d'une peau d'âne (et à avoir ce surnom), était jouée dans le film de J. Demy par Delphine Seyrig © Sipa / Cinello

Natalie Dessay était l’invitée d’Augustin Trapenard dans Boomerang ce matin.

Régulièrement,à la fin de l’émission, l’animateur propose à ses invités une carte blanche pour qu'ils évoquent à l'antenne une oeuvre qui les a particulièrement touché, qui leur tient à cœur ou dont ils aimeraient parler. Certains, plus musiciens, se lancent dans des hommages chantés : Juliette reprennait "Bella ciao" (la version des Mondine), ou encore Alain Souchon et Laurent VoulzyLe Petit vin blanc...

Natalie Dessay a choisi, pour sa carte blanche, de rendre un hommage chanté à Peau d’âne, le film de Jacques Demy avec la musique de Michel Legrand.

"C'est un film fondamental pour moi" dit-elle. Elle explique :

J'ai vu le film de Jacques Demy, "Peau d’âne", à 5 ans. Je me suis dit : “Ce que je veux faire dans la vie, c’est Catherine Deneuve". Actrice-princesse.

Et si, comme Augustin Trapenard, vous vous interrogez à savoir si la chanteuse est bien juste… (c’est l'un des challenges pour ceux qui s'essaient à l'exercice de rendre leur hommage en chantant : réussir à chanter juste, si tôt le matin et sans accompagnement musical…) Nathalie Dessay répond, avec humour et décomplexion :

C’est juste, oui, tout est juste, tout est relatif. C’est juste, dans la relativité !

Mais pourquoi ces paroles ?

Dans l'histoire de Perrault (qui date tout de même de 1694 !), une reine, mourante, fait promettre à son roi de ne prendre pour nouvelle épouse qu'une femme plus belle qu'elle. Sauf que la seule personne capable de rivaliser avec sa beauté est sa propre fille… Heureusement, la princesse est conseillée par sa marraine, la Fée des Lilas

Chez Jacques Demy, c'est Delphine Seyrig qui joue ce rôle. Évidemment, elle est vêtue d'une robe lilas (c'est très important, les robes, dans Peau d'Âne !), et elle explique la morale à la princesse (Catherine Deneuve) :

"Mon enfant / On n'épouse jamais ses parents / Vous aimez votre père, je comprends / Quelles que soient vos raisons / Quels que soient pour lui vos sentiments... Mon enfant / On n'épouse pas plus sa maman / On dit que traditionnellement / Des questions de culture et de législature Décidèrent en leur temps / Qu'on ne mariait pas les filles avec leur papa..."

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.