The no parano show

Encore une fois, Juliette nous propose un peu plus qu’un récital de chansons. Un spectacle complet, mis en scène par elle-même, dopée par l’expérience Morel.*Car bien loin d’être figée derrière son pied de micro, où elle pourrait se contenter de décliner son répertoire impeccable, entre créations, inédits et reprises, Juliette les détaille, les défrise, les distille, comme autant de contes de la folie ordinaire...Car, au fait, tout le monde a l’air un peu zinzin, sur ce plateau, les musiciens plus que poly-instumentistes semblent encore avoir du temps pour jouer la comédie ! Il y a là, pêle-mêle, un Arsène Lupin barré, un grand gamin avec ses tambours, un truc-en-plumes, une princesse, un tueur de lapins et une belle femme sortie tout droit de chez Tarantino ! Et tout le monde à la fin, saluera, comme au théâtre !Pendant ce temps, entre deux chansons, Mademoiselle Juliette, bien calée dans son divan, raconte sa vie. Et quelle vie ! Même ceux qui la connaissent bien et depuis longtemps, n’en croient pas leurs oreilles !«Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité» disait Cocteau.Ce pourrait être l’exergue de ce «No Parano Show»

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.