Voici les choix de nos programmateurs musicaux Muriel Perez, Jean-Baptiste Audibert, Djubaka et Thierry Dupin, ainsi que les coups de cœur de Matthieu Conquet, à retrouver chaque matin dans le 5/7.

De Benjamin Biolay à Lous and The Yakuza, en passant par Agnes Obel, Alain Souchon, Gorillaz ou Woodkid : dix albums à écouter en cette fin d'année
De Benjamin Biolay à Lous and The Yakuza, en passant par Agnes Obel, Alain Souchon, Gorillaz ou Woodkid : dix albums à écouter en cette fin d'année © Getty / JGI/Jamie Grill

"Grand Prix" de Benjamin Biolay (Polydor)  

Tout au long des treize titres que contient Grand Prix, l’artiste reprend à son compte la métaphore de l’automobile, son glamour et ses drames, pour exprimer ses états d’âme mâtinés d’amour, de regrets, de nostalgie et de mélancolie.  
Avec cet album, Biolay perpétue son savoir-faire mélodique mais le crooner devient cette fois-ci rockeur. Il a choisi de prendre un virage aux allures pop-funky et rock, portée par les guitares rythmiques de Pierre Jaconelli.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

► ♪♫ ÉCOUTER - Dans la playlist de France Inter consacrée à l'album. Et Benjamin Biolay invité dans Boomerang d'Augustin Trapenard.

"Black Pumas" de Black Pumas (ATO Records)

La musique des Black Pumas est chaleureuse, sexy et réconfortante et s’inscrit dans la pure tradition de la Soul et du R&B américain, en respecte les codes et le haut niveau d’exigence sans jamais tomber de le simple exercice de style ou la nostalgie. Par moments, le groupe fait quelques incursions vers un son plus Blues / Rock, électrique et Nos programmateurs ont été totalement séduits par ce premier album, par l’équilibre et l’adéquation évidente entre la voix d’Eric Burton et la production signée Adrian Quesada. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

► ♪♫ ÉCOUTER - Black Pumas, coup de cœur de Mélanie Bauer dans Par Jupiter.

"Soleil Kréyol" de David Walters (Heavenly Sweetness Records). 

Ce disque ressemble à la fusion musicale qui a toujours existée dans cette ville, les sons d’Afrique se mélangent a ceux des Antilles, avec zest de soul de de funk. 

David Walters a invité les cordes du violoncelle de Vincent Segal sur le morceau titre, le cuivre de la trompette d’Ibrahim Maalouf sur Palé, la voix engagée de Seun Kuti, pour bâtir Bweldo, un pont entre les Antilles et l’Afrique.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

► ♪♫ ÉCOUTER - Pop N co, le labo qui décrypte la chanson "Kryé mwen" 

"A hero's death" de Fontaines D.C. (Partisan Records)

Sorti fin juillet, ce nouvel album « A Hero’s Death » propose 11 nouveaux titres qui nous permettent de retrouver les irlandais au plus intime de leur forme. Le tempo est certes un peu ralenti, mais la tension elle est toujours palpable, contenue, comme si le groupe était en permanence au bord de l’explosion… Rythmique soutenue, riffs de guitares acérés, voix trainante et goguenarde de Grian Chatten, tout est bien là. Et c’est bon. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

► ♪♫ VOIR - Un deuxième extrait vidéo du concert que Fontaines D.C. a donné sur la scène du studio104 de la Maison de la Radio pour France Inter 

"Song Machine: Season One - Strange Timez" de Gorillaz

L’album (17 titres) est sorti fin octobre. Au cœur de la matrice de Gorillaz : le chanteur Damon Albarn (Ex-Blur), le batteur Remi Kabaka Jr. et Jamie Hewlett, celui qui donne vie aux personnages de dessin animés récurrents Noodle, 2D, Murdoc et Russel. 

Au fil des mois en 2020 les collaborations se sont succédées : Elton John (le plus inattendu sans doute), le jeune rappeur anglais Slowthai, la malienne Fatoumata Diawara ou encore la chanteuse américaine St Vincent. On croise aussi un groupe de J-Pop, le batteur de Fela, Tony Allen (disparu depuis) ou encore le bassiste de Joy Division, Peter Hook, bref une assemblée de talents qu’il est plus que rare de voir réunis dans un seul et même disque.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

► ♪♫ ÉCOUTER  - une série de Very Good Trip de Michka Assayas consacrée à Gorillaz, le retour du groupe chroniqué dans Le mur du son de Mathilde Serrell, et Damon Albarn invité de Popopop d'Antoine de Caunes.

"S16" de Woodkid (Barclay) 

Tout au long des 10 autres titres de « S16 », nous retrouvons la voix chaude et solennelle de Woodkid. Quant aux orchestrations, il a troqué les grandes envolées hollywoodiennes de « « Golden age » au profit de sonorités plus industrielles, plus métalliques. Il a souhaité un album davantage contemporain, qu’il décrit volontiers comme celui « de l’ère de la collision et du chaos ».  

► ♪♫ ÉCOUTER - Woodkid invité de la joyeuse équipe de Par Jupiter. La chanson Goliath décortiquée par Rebecca Manzoni dans Pop N co, le labo.

"Les Failles" de Pomme (Polydor)

C’est un disque avec du caractère, de la personnalité, qui ne ressemble à rien d’autre dans le paysage de la chanson française. Ce deuxième album de Pomme est remarquable par son écriture, mais également par sa réalisation, ses arrangements et sa production que l’on doit en partie à Albin De La Simone. Le disque vient de ressortir, enrichi de quelques inédits, sous le nom « Les Failles Cachées ».

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

► ♪♫ ÉCOUTER - Pomme au micro d'Antoine de Caunes et Charline Roux dans Popopop.

"Myopia" d'Agnes Obel (Deutsche Grammophon)  

Myopia (Deutsche Grammophon)  a été écrit, arrangé, produit et mixé par la multi-instrumentiste seule chez elle, à Berlin. Le violon (John Corban) et violoncelles (Kristina Koropecki et Charlotte Danhier) ont été enregistrés plus tard.
Myopia est un disque qui trace une route entre de monde entre le rêve et la réalité, avec le passé et une semi-obscurité pour moteur. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

► ♪♫ ÉCOUTER  - Myopia, le disque d'Agnes Obel, chroniqué par Rebecca Manzoni dans Pop N co.

Alain Souchon "Ames fifties" (Parlophone / Warner music)  

Dix nouvelles chansons avec sa plume trempée dans la mer du Crotoy et dans les paysages de France, au gré de ses balades et de ses pensées, un brin mélancolique. Chaque chanson est une photo, moment de vie ou chronique sociale.
Les complicités comptent beaucoup sur cet album : Alain Souchon écrit et compose avec Pierre et Charles Souchon (alias Ours), ses fils, et Laurent Voulzy (Irène). Les paroles sont signées Édouard Baer (Presque), David McNeil (Debussy Gabriel Fauré) et Pierre de Ronsard (Ronsard Alabama), et deux nouveaux venus arrivent dans la galaxie Souchon : Clément Ducol aux arrangements, et Maxime Le Guil à la réalisation.

► ♪♫ ÉCOUTER - "La mélancolie, moi, j'en fais des chansons" : Alain Souchon au micro d'Eva Bester.

"Gore" de Lous and The Yakuza

Rwandaise par sa mère, Marie-Pierra Kakoma alias Lous a vécu au Congo, et été séparée de sa mère puis a vécu en Belgique, à Louvain-la-Neuve. Lous c'est Soul à l'envers, et la chanteuse d'éviter les chemins tracés d'évidences. Remarquée aux côtés de Damso dans le clip « Bruxelles vie », suivi de leur duo « Cœur en miettes », elle a finalement écarté un titre en duo avec le rappeur Hamza pour ne garder que ses titres solo sur son album au titre amer : « Tout est gore ».

Mêlant habilement rap, trap, R’nb et mélancolie, l’album est produit notamment par El Guincho, le producteur espagnol de Rosalía récompensé cette année aux Grammy Awards. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

► ♪♫ ÉCOUTER - Lous and The Yakuza invitée du Grand Urbain d'Éric et Quentin.

Thèmes associés