Noël Gallagher
Noël Gallagher © EPA/MAXPPP / Peter Klaunzer

C'est le grand retour de Noel Gallagher avec son groupe les High flying Birds avec un album intitulé « Chasing Yesterday ». L'ancien membre d'Oasis, fâché avec son frère Liam revient donc avec un deuxième album solo enregistré entre Londres et New-York. Pour la première fois le guitariste d'Oasis produit lui-même ce disque et il s’essaie même à des nouvelles sonorités. (par Matthieu Culleron, France Inter)

Lorsqu'en 2009 Liam Gallagher casse la guitare de son frère à Paris, il casse en même temps leur plus beau jouet commun : le groupe Oasis . Seulement voilà, Noel est le compositeur du groupe et depuis il se venge. Pour ce deuxième disque sous son nom, il a donc réuni autour de lui les High Flying Birds, anciens membres d'Oasis, l'ancien guitariste des Smiths Johnny Marr et Mark Coyle, producteur du disque Definitely Maybe, l'album culte des frères ennemis.

Le talent mélodique de Noel Gallagher

A l'écoute de ce nouveau disque, on trouve un peu de tout : des ballades classiques dignes d'Oasis mais aussi des chansons plus produites affichant sans doute l'ambition de séduire un public plus jeune. C'est le cas du single "In the art of the moment" .

On ne peut que s'incliner devant le talent mélodique de Noel Gallagher dès les premières notes de ce "Chasing Yesterday", une impression qui se confirme avec la deuxième moitié de l'album qui s'autorise parfois des détours vers des univers plus atmosphériques.

Avec ce disque, Noel démontre surtout sa capacité à se renouveler tout en ajoutant une nouvelle corde à son arc : celle du producteur. Si, en effet, il n'a pas le grain de voix de son frère, il présente ici un album de rock à son image : arrogant et efficace entre classicisme inoxydable et expérimentation contrôlée.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.