À l'occasion de la publication le 22 octobre 2014 de 100 Chansons censurées (Hoëbeke/Radio France) d'Emmanuel Pierrat et Aurélie Sfez, franceinter.fr a sélectionné cinq titres sources de polémique. Aujourd'hui, Edith Piaf avec Non, je ne regrette rien

La chanson d'Edith Piaf Non, je ne regrette rien (1960) a été reprise par les "paras" et les légionnaires de l’Algérie de 1961 :

Non, rien de rien / Non, je ne regrette rien / Ni le mal qu’on m’a fait / Ni la prise du corps d’armée d’Alger /Non, rien de rien / Non, je ne regrette rien / Au REP les officiers / Sont tous fiers du passé / Le 18 janvier / Résignés à en baver / Mise au trou de Gouraud / Charles les a à zéro. / Le 31 janvier / Postés près du QG / La prise de la radio / Je repars à zéro / À minuit l’régiment / Démarrait pour Oran / Kerville terrorisé / De Poully affolé. / Contingent loyaliste / Patrons antigaullistes / Bouillantaient contre nous / On se retrouve au trou / Non, rien de rien / Non, je ne regrette rien / Ni la folle équipée / Non, rien de rien / Non, je ne regrette rien / Et tous les officiers / Sont prêts à recommencer.__

Extrait de 100 Chansons censurées.

La chanson à succès de la star du music-hall deviendra finalement un manifeste de la Légion contre le général de Gaulle . "Le putsch des généraux" qui suivra, contre le projet d'indépendance, ne fera qu’accentuer les tensions mais n’entachera en rien l’image d’Edith Piaf. La chanteuse reste extrêmement populaire et la censure de Non, je ne regrette rien par le pouvoir gaulliste n’inhibera ni sa notoriété, ni les partisans de l’Algérie française.

"Non, je ne regrette rien", la chanson censurée par le pouvoir gaulliste

100 chansons censurées
100 chansons censurées © Radio France

►►► ALLER PLUS LOIN |

__

"100 Chansons censurées" __

__

"J'pète les plombs", le clip censuré de Disiz la Peste

Le clip "intolérable" de Mylène Farmer

David Bowie censuré par Youtube

__

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.