"Me reviennent à ma mémoire, des souvenirs familiers..." . Rachid Taha, découvert avec le groupe Carte de séjour et leur reprise de "Douce France" de Charles Trenet, nous a quittés. La programmation musicale de France Inter lui rend hommage dans cette playlist.

Rachid Taha sur scène à Toulouse en 2009 lors de la 15ème édition du festival Rio Loco
Rachid Taha sur scène à Toulouse en 2009 lors de la 15ème édition du festival Rio Loco © AFP / Remy Gabalda

« Rachid Taha a été un des personnages singulier de la musique en France, Il disait souvent avoir découvert la musique quand il travaillait à Lyon en usine, d’Oum Kalsoum à Led Zepplin  autant de musique qu’il va partager et connaitre grâce à ses collègues du bout la chaîne, une curiosité qui va marquer les différentes directions musicales auquel il va s’accrocher durant toute sa carrière. 

De Carte de Séjour, jusqu’à son travail en solitaire, Rachid Taha a produit une musique sans œillère, s’adonnant à la musique électronique avec son ami Steve Hillage, dès le début des années 90, recherchant ses racines dans le chaabi, étant résolument rock en reprenant un hymne de The Clash. 

D’une chanson d’amour nostalgique à des slogans politiques mis en musique, un coup d’oreille dans le passé montre que Taha s’est toujours impliqué dans l’idée d’avancer de bousculer les barrières, les idées reçus… Je me souviens des retours au petit matin après avoir passé la nuit au Pulp le QG de Mimi, nous riions au nom de la boite de nuit « Au refoulé » qu’il avait ouvert au début des années 80, sur les pentes de la croix rousse à Lyon. Cette playlist est aussi le chemin du souvenir. »

Djubaka

►►► Une playlist à découvrir ci-dessous, ou sur Deezer et Spotify.

Aller plus loin

• AGENDA - Ce mercredi soir, France Inter rediffusera de 21h à 22h, le Radio Vinyle qui lui avait été consacré le 20 mars 2013

• PODCAST - Toute la musique d'Inter : Le Jukebox mental de Rachid Taha

• VIDÉO - Radio Vinyle : Rachid Taha

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.