Patti Smith et la France, c’est une longue histoire d’amour qui dure depuis plus de 30ans ..

A partir du mois de novembre et pour la première fois Patti Smith fait son Rock-tour. A travers l’hexagone, chaque date sera l’objet d’un évènement culturel impliquant Patti Smith. (Lectures, dédicaces, expositions photos .. )

Retrouvez ou découvrez son dernier disque Outside Society véritable Best Of18 titres de Patti Smith donnant une vision globale de sa carrière déjà longue de 4 décennies …. De “Gloria“ à “Because The Night“ (tube planétaire écrit par Bruce Springsteen) en passant par “Frederick“ et “People Have The Power“, ce best of 18 titres n’oublie pas non plus la reprise de Nirvana “Smells Like Teen Spirits“extrait de l’album de son grand retour “Twelve“ en 2007.

Les dates de la tournée

02/11 Lille / Théâtre Sebastopol03/11 La Rochelle / La Sirène05/11 Clermont-Ferrand / La Coopérative de Mai 07/11 Marseille / Le Silo 08/11 Grenoble / MC209/11 Strasbourg / La Laiterie10/11 Charleville-Mézières / Théâtre11/11 Dijon / La Vapeur 13/11 Nantes / Le Lieu Unique14/11 Villeurbanne / Transbordeur15/11 Arles / Le Cargo 17/11 Toulouse / Le Bikini18/11 Cenon (Bordeaux) / Le Rocher de Palmer19/11 Rouen / Le 106 21/11 Paris Olympia22/11 Paris Olympia

Hors-Série Les Inrocks Patti Smith

Hors-Série Les Inrocks Patti Smith
Hors-Série Les Inrocks Patti Smith © Hors-Série Les Inrocks Patti Smith

L’impressionnant succès remporté en librairie par Just Kids, le récit autobiographique de ses années sauvages aux côtés de Robert Mapplethorpe, a remis Patti Smith à l’honneur, notamment en France où le livre s’est écoulé à plus de 600.000 exemplaires. Une tournée française cet automne, la première aussi longue dans l’Hexagone, confirme cette attirance réciproque entre le pays d’Arthur Rimbaud et la plus francophile des rock stars américaines. Pour ceux qui ont grandi avec Horses, Easter ou Wave, ses albums les plus emblématiques des années 70, Patti Smith reste cette fille au regard noir qui a changé pour toujours celui des autres sur le rock au féminin.

De Chrissie Hynde à PJ Harvey ou Anna Calvi aujourd’hui, elle est cette marraine des frondeuses, des anti-Barbies, des filles électriques qui ont bousculé les lignes et les genres en brisant les potiches à coups de manche de guitare. Elle demeure aussi une artiste atypique, qui aura longtemps mûri son œuvre avant de la décharger brutalement, sans somation, dans l’urgence d’une époque et d’une ville, New York, dont elle est la seconde statue de la Liberté. Mais depuis une quinzaine d’années, après son retour d’une longue éclipse, Patti Smith s’est surtout fait plaisir. Elle s’est démultipliée en écrivain, photographe, peintre, égérie de mode et militante progressiste. Elle a sorti des albums mais surtout monté des expositions, organisé des lectures, tenu tribune, célébré ses fantômes et institutionnalisé la rébellion des années punks en devenant une notable en rockologie parfois un peu agaçante. Ce numéro a été voulu comme un portrait à la fois pointilleux et choral autour de la personnalité et de l’œuvre plurielle de Patti Smith. Son témoignage et celui de ses proches, l’analyse de ses albums et de ses textes, l’inventaire de ses inspirations et de son héritage constituent autant de facettes qui, nous l’espérons, renvoient une image juste et sans idolâtrie stérile de l’une des dernières grandes héroïnes rock modernes.Christophe Conte/Les Inrockuptibles

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.