Percy Sledge
Percy Sledge © Armin Weigel / MaxPPP

La carrière musicale de Percy Sledge a d’atypique qu’il la doit au hasard. Alors qu’il exerce tour à tour différents petits boulots pour subvenir aux besoins de ses cinq enfants, le responsable du département musical de son ancien lycée, qui se souvient de lui pour son timbre de voix exceptionnel lorsqu’il officiait dans la chorale de l’établissement, le contacte pour remplacer le chanteur d’un groupe de sa connaissance, les Esquires. Percy Sledge, alors âgé de 25 ans, accepte plus pour faire face à ses difficultés financières que par ambition musicale.Lors d’une soirée très arrosée, Percy Sledge se lance dans une improvisation qui impressionne le parolier Quin Ivy qui se trouve dans la salle. Il lui fait retravailler le morceau qui deviendra le célèbre When a Man Loves a Woman . Ivy flaire le potentiel et démarche la maison de disques Atlantic. C’est ainsi que la chanson deviendra no 1 aux États-Unis en mai 1966.

Même si un succès aussi colossal ne se reproduira jamais dans la carrière de Percy Sledge, il réussira à classer douze titres au hit-parade américain jusqu’en 1969.En proie à d’importants soucis de santé à partir de 1970, il ne fera son retour, d’abord sur scène, qu’en 1990, puis sur disque en 1994.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.