Où l'on part à la rencontre de Jean-François Fontana, fan de Barbara... et l'on découvre une chanson oubliée de la Longue Dame Brune !

Barbara en septembre 1965
Barbara en septembre 1965 © Getty / Reg Lancaster/Express

Vingt ans déjà que Barbara a quitté la scène… Vincent Josse, lui consacre un "Grand Atelier" ce dimanche à 15h, à écouter sur France Inter. Elsa Daynac est allée à la rencontre d'un fan de la chanteuse, Jean-François Fontana.

Ce dernier vit avec Barbara depuis longtemps. Son appartement parisien est rempli de documents, de photos, de raretés et d’étrangetés.

Après avoir beaucoup écouté ses disques et l'avoir admirée en concert, à Paris et en tournée, il a eu le bonheur de rencontrer la chanteuse. Il raconte ses souvenirs et notamment cette anecdote savoureuse :

En 1987, aux Puces de Clignancourt, je suis tombé sur un "objet non identifié", une maquette de disque, avec trois titres inédits de Barbara.

Barbara ne se souvenait plus de cette version de Si tu revenais, chanson de Claude François qu'elle reprenait sur la fameuse maquette dénichée aux puces. Grâce à Thierry Dupin, programmateur musical à France Inter et source inépuisable d'anecdotes musicales, nous en savons un peu plus.

Un poisson d'avril

C'est le livret d'une compilation de Juliette Gréco qui révèle l'étonnant projet de Claude Dejacques en 1966. Le 1er avril, il enregistre un gag en forme de 33 tours : les plus grandes vedettes Philips reprennent les plus grandes chansons, mais dans le désordre.

C'est ainsi que Johnny Hallyday chante Le Petit cheval blanc de Brassens, que Claude François interprète Que c'est triste Venise d'Aznavour, alors que Nana Mouskouri s'essaye au Pénitencier, Nougaro à La Javanaise de Gainsbourg... et que Barbara reprend Si tu revenais, et les Zozos de Pierre Perret (en duo avec Anne Sylvestre) !

Le 33 tours restera au stade de la maquette, mais nombre de ces chansons se sont ensuite retrouvées sur des albums solos.

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.