Camélia Jordana reprend la magnifique et bouleversante "Chanson d'Hélène" chantée par Romy Schneider… pour sa carte blanche dans l'émission d'Augustin Trapenard.

Camelia Jordana reprend "La Chanson d'Hélène
Camelia Jordana reprend "La Chanson d'Hélène © Radio France / Capture d'écran

On connaît surtout Camelia Jordana pour ses chansons ; elle est également actrice aujourd'hui : elle est à l'affiche de Cherchez la femme, la comédie de Sou Abadi.

Ce n'est pas une envie nouvelle, explique-t-elle au micro d'Augustin Trapenard : « Quand la musique est devenu mon métier, ma vie, mon quotidien, je me suis rendue compte que les rêves pouvaient se réaliser… Du coup j'ai dit à mon manager de l'époque : "Au fait j'en ai un autre, de rêve : "Comment fait-on pour être comédienne ?" »

“La Chanson d’Hélène” de Romy Schneider

C’est une tradition : les invités de Boomerang ont droit à une carte blanche, un moment de liberté à l'antenne pour citer un texte, une musique, un film qui les a touché, marqué…. et quand l’invité est musicien, il est prié, bien sûr, d’interpréter sa carte blanche en direct à l’antenne (et qu’importe que l’émission soit en direct à 9h du matin, un horaire paraît-il difficile pour les cordes vocales) !

Camelia Jordana est donc une chanteuse qui joue la comédie… et non sans logique, elle a choisi pour sa carte blanche la chanson d'une comédienne : La Chanson d'Hélène interprétée par Romy Schneider dans Les Choses de la vie.

Le film de Claude Sautet est sorti en 1970 ; la musique était signée Philippe Sarde. Michel Piccoli y jouait Pierre, architecte d'une quarantaine d'années qui, à la suite d'un grave accident de voiture, revoie sa vie en accéléré - et notamment les deux femmes qui comptent dans sa vie : son épouse Catherine (Lea Massari) dont il est séparé et avec qui il a eu un fils, et Hélène (Romy Schneider), avec qui sa relation amoureuse est à un tournant. Alors qu'il se meurt, il réalise l'importance de ces multiples petites choses de l'existence, « les choses de la vie », ces joies et ces peines qui constituent le bonheur de toute une vie.

"La Chanson d'Hélène" est triste - et même "la chanson la plus triste du monde, interprétée le plus tristement du monde" selon Camelia Jordana :

Romy Schneider pourrait, je ne sais pas, sauter d'un pont après cette chanson, et être amoureuse, et pleurer, et faire des baisers !

“Il y a son âme dedans”

Je ne t'écrirai plus Hélène
L'histoire n'est plus à suivre et j'ai fermé le livre
Le soleil n'y entrera plus
Tu ne m'aimes plus

Les paroles de la chanson parlent de la fin d'un amour... Et quand Romy Schneider la chante, elle est bouleversante. Mais, après tout, les chansons tristes ne sont-elles pas les plus belles ?

Camelia Jordana dit "aimer les fêlures" en musique, c'est sans doute pourquoi elle a choisi cette chanson "sur le fil"... Elle cite aussi la grande Nina Simone : "Ce qui m'émeut quand Nina Simone chante, ce n'est pas quand elle tient sa note, même si c'est magnifique parce que c'est Nina… Mais là où elle était très forte, c'est qu'elle ne faisait plus du jazz, elle avait créé de la musique qui n'existait que dans sa tête !"

Elle ajoute :

J'adore quand elle met des pains au piano et que sa voix fait un peu n'importe quoi et qu'après elle revient à elle et qu'il y a son âme dedans.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.