Quand je pense à Fernande… c’est montrer ce qui se fait de mieux dans le domaine de la chanson française actuelle.Depuis la création du festival en 2002, cela a été notre règle de conduite absolue en amenant à Sète les plus grosses têtes d’affiche dans les genres les plus divers.Faire venir des stars, c’est aussi permettre à la jeune génération de faire les premières parties. Nous avons choisi de soutenir, chaque année, un groupe régional.En 2013, nous mettrons en lumière Kussay and the Smokes qui avait remporté le concours Rien à Jeter en 2010. C’est un devoir pour ce festival que de continuer à s’intéresser au devenir des jeunes artistes qu’il avait déjà aidés au cours des éditions précédentes.

Quand je pense à Fernande est un festival qui s’adresse à tous. Cette année encore, il va rendre hommage à la chanson et aux créateurs français, toutes générations confondues. L’édition 2013 mêlera une nouvelle fois les styles et les âges pour le plus grand bonheur des spectateurs désormais fidèles à l’une des premières manifestations de l’été au Théâtre de la Mer. Avec Lou Doillon, Barbara Carlotti et Olivia Ruiz , la création féminine sera plus que bien représentée dans une manifestation qui a toujours donné une large place aux créatrices dans sa programmation. Quand je pense à Fernande oeuvre en permanence pour la défense et la promotion des jeunes artistes. Le festival se fait un devoir de les soutenir notamment ceux qu’il a déjà promus à l’occasion de la soirée Rien à Jeter dont le concept a évolué depuis deux ans. Le festival s’est fait un devoir de suivre l’évolution des jeunes créateurs qu’il a déjà soutenus. Pour l’édition 2013, l’équipe a choisi de mettre en avant un groupe régional : Kussay and the Smokes déjà sélectionné en 2011. Il a participé à un concert de présentation du festival à Paris au Sentier des Halles et va faire la première partie de Psy4de la Rime au Théâtre de la Mer.Intergénérationnel, original, mêlant toutes les formes musicales, ne se fixant aucune limite si ce n’est celle de la qualité, le festival que nous avons créé, il y a douze ans aujourd’hui poursuit son bonhomme de chemin, avec la même équipe à sa tête où se mêlent le service public et l’entreprise privée. C’est un montage original que je soutiens pleinement car il me paraît être une des solutions possibles au développement des entreprises culturelles dans l’avenir.On y retrouve la même énergie qu’au début et la même envie de vivre de grands moments de plaisirs musicaux que nous partagerons avec bonheur sous la voûte forcément étoilée du Théâtre de la Mer pour cette fin de printemps 2013.François Commeinhes, Maire de Sète, Conseiller Général de L’Hérault

Les têtes d'affiche

  • Mercredi 12 juinStéphan EICHERAxel BAUER - Jeudi 13 juinBenjamin BIOLAYAlbin DE LA SIMONE - Vendredi 14 juin ARNOLou DOILLON Samedi 15 juin*Olivia RUIZBarbara CARLOTTI - Dimanche 16 juin – PSY4 de la RimeKUSSAY & the Smokes

Y a des copains qui interprètent Brassens - Le 12 Août à 21h

Depuis sa création le festival Quand je pense à Fernande a choisi de mettre en lumière la chanson francophone actuelle mais sans oublier le « père spirituel et artistique » des jeunes créateurs d’aujourd’hui, le poète sétois Georges Brassens .Depuis quelques années, le festival lui rend hommage au travers de deux soirées programmées en alternance. L’année dernière la soirée Putain de Georges a connu une fois encore un franc succès avec ses reprises étonnantes réalisées par des artistes d’influences musicales diverses.Cette année l’hommage sera rendu d’une manière plus classique au cours de la soirée Y a des copains qui interprètent Brassens.

Lors de cette soirée hommage nous découvrirons Jean Sangally et ses musiciens . De sa voix rauque et chaleureuse, Jean Sangally revisitera « L’orage » ou « Saturne », juste pour nous démontrer que le blues, la musique africaine et la chanson française ne font plus qu’un. La finesse, la sensibilité et la vitalité seront au rendez-vous.Olivier L’Hôte et ses musiciens de leur côté nous entraîneront dans un monde poétique et fantasque. La rencontre d’Olivier L’Hôte avec Georges Brassens fut un véritable coup de foudre. Depuis, il interprète son répertoire avec douceur et passion.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.