Sans violon ni piano, sans éclats inutiles, Lionel Suarez donne aux tangos et milongas du célèbre compositeur et chanteur Carlos Gardel, une couleur très spécifique, sur des arrangements ciselés et ouverts à l’improvisation. Pour l’accompagner dans cette belle aventure débutée en 2009, l’accordéoniste, attentif aux faits et gestes de chacun, s’est entouré de Vincent Segal, impressionnant de maîtrise, Minino Garay, à l’imagination déroutante et Airelle Besson, aussi précise que lumineuse.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.