Le nom de Stéphane Lissner circulait depuis quelque temps déjà, le gouvernement l’a officialisé ce matin dans un communiqué. La ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti "proposera la nomination de Stéphane Lissner au poste de directeur délégué de l’Opéra National de Paris, en accord avec le Président de la République et le Premier ministre" .

Agé de 59 ans, Stéphane Lissner est depuis 2005 le surintendant du théâtre de la Scala de Milan et directeur de la musique au festival de Vienne. Il a dirigé ou co-dirigé de nombreux théâtres et festivals en France, le Châtelet, la Madeleine, les Bouffes du Nord à Paris, le festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence.

En juillet dernier, Stéphane Lissner a accepté de réduire son salaire tout comme dix autres dirigeants de la Scala, dont le chef d’orchestre Daniel Barenboim. Cette baisse représente 10% de la partie fixe et 20% de la partie variable du salaire du surintendant français. D’après l’agence de presse italienne Ansa, Stéphane Lissner touche actuellement 150.000 euros par an en part variable et 449.000 euros par an en partie fixe.

Stéphane Lissner remplacera en 2015 Nicolas Joel. L’actuel directeur de l’Opéra de Paris a renoncé à se représenter. Nicolas Joel dénonce les baisses du budget de l’institution (2.5% par an jusqu’en 2015) qui selon lui, auront "des conséquences néfastes sur la programmation artistique" voire sur l’emploi.

D'après le ministère interrogé par l'AFP, Nicolas Joel souhaitait rester à la tête de l'Opéra de Paris, mais la ministre Aurélie Filippetti s'y serait opposée.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.