C'est elle, Léna Horne, qui crée en 1943 dans la comédie musicale "Stormy Weather", la chanson éponyme qui va faire le tour du monde et compter des dizaines de reprises (l'une des plus belles étant à mon avis celle de Jonni Mitchell). La chanteuse de jazz est morte, à 92 ans. Elle fut la première afro-américaine à s'imposer dans l'industrie du cinéma en signant avec un grand studio. A la MGM, on ne lui confia cependant jamais de premiers rôles, à cause de la couleur de sa peau. Elle s'investit dans le combat pour les droits civiques, notamment auprès de Martin Luther King lors de marche pour Washington, le jour où il prononça son célèbre "I have a dream". Quelques années plus tôt, Léna Horne figurait sur les listes noires du mac carthysme.

vj
vj © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.