Plus ces journées si particulières passent, plus Michka Assayas se dit que son rôle est de diffuser de bonnes vibrations. Son choix d’aujourd’hui devrait, il l’espère, y contribuer. Avez-vous entendu parler d’un chanteur anglais du nom de Harry Styles?

Harry Styles, chanteur, parolier et acteur, le 26 février 2020 à New York.
Harry Styles, chanteur, parolier et acteur, le 26 février 2020 à New York. © Getty / JNI / Star Max / GC Images

19 mars 2020 - Confinement Jour 3

Si vous avez moins de trente ans, vous allez trouver que c’est une question inepte, parce que, à l’heure où je vous parle, il est un des chanteurs les plus populaires au monde. 

Harry a déboulé de son village à l’âge de seize ans à une émission de télé-crochet à Londres. Avec d’autres recalés de ce concours, il a créé un boy band adulé dans les années deux mille dix : One Direction. 

Et puis, depuis trois ans, Harry Styles a pris une route inattendue. Sorte de James Bond tendance version androgyne, qui promène des top models au volant de sa Jaguar type E de 1972, argentée,  sur les routes du sud de la Californie, il a une sorte de vie cachée : celle d’un passionné de musique, incollable, par exemple, sur la discographie d’un groupe américain des années soixante-dix, Steely Dan, pas le plus connu. 

Alors j’ai décelé une perle cachée dans le dernier album de Harry Styles, Fine Line, paru l’an dernier. Une chanson qu’aurait pu signer et interpréter Stevie Wonder à la grande époque, et qui, à l’heure où l’on pourrait être encouragé à se méfier les uns des autres, propage une parole chaleureuse : traitez les autres avec bonté. Harry Styles, Treat People with Kindness, c’est sur France Inter. 

Aller Plus Loin

🎧 ECOUTER | Very Good Trip :  Steely Dan, le concert idéal

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.