Le trio Zéphyr, constitué de trois jeunes montpelliéraines, invente une langue qui mêle les chants populaires du monde méditerranéen, ses accents, ses rythmes à l'improvisation pour entraîner l'auditeur dans un paysage inconnu mais proche.Dans cette géographie nouvelle, l'âme tzigane écorchée voisine avec les langueurs du tango ou les modes orientaux. Ces compositions revisitent les mythes et légendes du Maghreb, d'Espagne, de Grèce ou de Bulgarie. Aux cordes, leurs voix se superposent pour donner à voir ce pays imaginaire. Le chant a capella évoque tantôt l'aridité des maquis ou des grèves tantôt l'immensité des eaux... Une musique qui suscite des images intérieures, fait resurgir souvenirs et émotions.

Delphine Chomel – violon & chant ; Marion Diaques – alto & chant ; Claire Menguy – violoncelle & chant.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.