La semaine prochaine, la radio flamande Q-Music va tenter de battre cet étrange record  : pendant cinq jours, les auditeurs de la station sont invités à venir agiter un foulard blanc sur l’air d’une chanson française, "Les Lacs du Connemara", de Michel Sardou.

Michel Sardou, en avril 2018 lors de son dernier concert à Paris
Michel Sardou, en avril 2018 lors de son dernier concert à Paris © Maxppp / Jean-Baptiste Quentin

"Terre brûlée au vent des landes de pierre… "

À l’écoute de ces paroles, deux réactions s’offrent à vous : vous boucher les oreilles et ordonner à la personne qui a lancé le disque de faire taire Michel Sardou, ou entrer dans une transe qui vous portera pendant les six minutes et deux secondes de cette histoire de mariage irlandais chantée par un type qui n’avait jamais mis les pieds en Irlande auparavant.

La semaine prochaine, du 24 au 28 juin, le record du monde de la plus longue version des "Lacs du Connemara" devrait être battu, et ce sera dans une région non-francophone. C’est une radio belge flamande, Q-Music, qui s’est lancé ce défi. Pendant ces cinq jours, du lundi 9h au vendredi 21h, la station invite ses auditeurs à venir se relayer dans ses locaux pour un Connemara de légende.

Une programmation de "mauvaise musique"

Mais pourquoi diable Q-Music a-t-elle choisi "Les Lacs du Connemara" ? Pour le comprendre, il faut plonger dans la grille des programmes de cette radio : pendant des années, elle diffusait tous les matins une heure de "mauvaise musique". Cette tranche horaire (devenue hebdomadaire depuis 2016) donne lieu chaque année à une journée spéciale, la "Mauvaise journée" qui s’achève par une "Mauvaise fête" ("Foute party" en VO), en présence d'environ 20 000 personnes.

Et c’est un classique : lors de cet immense concert de musique aux goûts douteux, l’animateur lance chaque année "Les Lacs du Connemara". Et sur la voix de Michel Sardou, des dizaines de milliers de foulards blancs s’agitent dans les immenses salles où cette soirée est organisée.

Pour préparer la tentative de record, la radio a poussé le bouchon jusqu’à proposer une webradio, qui depuis plusieurs jours diffuse en boucle la chanson de Michel Sardou, à l’instar de Radio Michel qui ne diffuse que des chansons de Michel.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.