Kiddy Smile était invité au micro d'Augustin Trapenard et comme c'est la tradition, il a eu droit à une carte blanche à l'antenne. Il a choisi de reprendre un titre de Sam Sparro, "Black & Gold". Et pour l'occasion, il a mis des lunettes arc-en-ciel en forme de cœur !

Kiddy Smile chante en studio dans "Boomerang" (capture d'écran vidéo)
Kiddy Smile chante en studio dans "Boomerang" (capture d'écran vidéo) © Radio France

Pourquoi ce titre, Black & Gold ? L'artiste explique y voir "une belle comparaison entre la spiritualité et l'amour qu'on peut vivre avec quelqu'un".

Kiddy Smile est ici accompagné au piano par Jérémie Chatelain.

L'auteur de la chanson, Sam Sparro, est un proche de Kiddy Smile ("un ami et quelqu'un que j’idolâtre énormément", dit-il) : 

C'est un des artistes qui m'a aidé à trouver la direction musicale que je voulais prendre.

Comment Kiddy Smile est devenu chanteur ?

Kiddy Smile est peut-être surtout connu pour sa mise en avant du voguing à Paris et pour son militantisme LGBT. Il est aussi DJ, styliste - et donc, chanteur. Mais au fait… comment est-il devenu chanteur ?

Plus jeune, vu sa taille (immense), il se destinait plutôt au volley. Puis, alors qu'il est sur le point de rentrer en équipe nationale, un animateur propose de danser et une de ses copines le met au défi : "toi, tu n'y arriveras pas"… Il le relève - et se découvre une passion pour la danse, au point d'en faire des études en parallèle de l'école. 

J'ai compris que je pouvais exprimer beaucoup de choses à travers des mouvements. C’était aussi un moyen pour moi d'être en phase avec ma féminité. 

Il auditionne en tant que danseur pour Madonna. "C'est un très lourd processus : on part deux semaines à New-York, il y a des gens qui sont éliminés tous les jours. Je suis resté jusqu'à la fin de cette audition, je n'ai pas été retenu". Il rentre à Paris, et après un moment d'introspection, réalise que s'il voulait absolument danser pour Madonna, c'était à cause du clip Like a prayer (avec un Jésus noir) et qu'il a peut-être, lui aussi, des choses à dire.

Et il les chante donc aujourd'hui. 

Encore une fois, c'est une femme qui change sa trajectoire : en 2010, Beth Ditto, avec qui il avait sympathisé lors d'un défilé de mode, l'invite un jour à la rejoindre sur scène lors du festival de Coachella… Six ans plus tard, il sort un premier EP, Enough of You. En 2017, il chante sur une des chansons (qui parle de transidentité) de l'album d'Indochine, TomBoy 1. Et en juin dernier, Emmanuel Macron l'invite dans la cour du palais de l'Elysée le soir de la fête de la musique. Dans la foulée il sort en août un premier album, One Trick Pony.

Kiddy Smile est devenu très connu avec ce titre, Let A B!tch Know

Ce vendredi, il sortira un nouveau clip, _Slap my butt_

Aller plus loin

🎧 ECOUTER l'entretien de Kiddy Smile avec Augustin Trapenard dans Boomerang

📖 LIRE l'article sur le voguing : "de la communauté noire LGBT à Madonna... Histoire d’un mouvement"

VOIR La version originale de la chanson, par Sam Sparro

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.