Le peintre, sculpteur, graveur et illustrateur Gérard Garouste se confie et raconte les relations conflictuelles avec son père, les secrets et non-dits de sa famille, ses années aux beaux-arts, ses crises de délire, ses soirées au Palace à la fin des années 1970, ses rencontres avec le marchand d'art Leo Castelli, etc.