Les quatre-vingt-dix poèmes de ce volume constituent le meilleur recueil de Charles Bukowski. Dans un style poignant et incisif, la voix lyrique et prosaïque de l’auteur s’adresse à sa regrettée Jane mais aussi aux marginaux, aux oubliés de la société. Les mots percutent, décrivent des vies de crève-la-faim et témoignent de la liberté de création.