Les grandes organisations syndicales sont-elles corrompues ? Le soupçon grandissait depuis quelques années en découvrant que des patrons « fluidifiaient les relations sociales ». Ce livre d’enquête arrache le voile pudique que les « partenaires sociaux » et le monde politique veulent maintenir sur le sujet.Roger Lenglet et Jean-Luc Touly, enquêteurs redoutés, apportent la démonstration, preuves à l’appui, de la maladie qui ronge les syndicats : malversations, détournements, enrichissements personnels, financements inavouables et docilité des structures… Le constat est sidérant : le syndicalisme français est étranglé par la corruption et la soumission à ceux qui les paient.