On pouvait imaginer que les différences de taille moyenne des hommes et des femmes qu'on constate d'un pays à un autre sont génétiques. Une enquête, menée durant 35 ans, dans 200 pays, prouve que ce sont plutôt l'alimentation et l'activité physique qui en sont la cause.

Il y a 20 cm de différence en moyenne, entre un jeune hollandais et un habitant du Timor
Il y a 20 cm de différence en moyenne, entre un jeune hollandais et un habitant du Timor © Radio France / ve

Publiée vendredi dans The Lancet, c'est une étude exceptionnelle dans sa durée et sa participation : 200 pays y ont participé pendant 35 ans. Elle porte sur l'évolution de la taille et du poids des enfants et des adolescents dans le monde, avec des données concernant 65 millions de personnes et avec des différences de parfois 20 centimètres et 20 kilos selon les pays.

À 19 ans, avec son 1m83,8 précisément, l'adolescent de 19 ans le plus grand est Hollandais. La liste des dix pays où ces jeunes sont les plus grands, est clairement à l'Est : Monténégro, Estonie, République Tchèque. Le plus petit, 1m60, vit au Timor oriental, et il côtoie dans ce club ne dépassant pas le 1m65 le Laos ou les Îles Salomon.

Chez les filles qui mesurent au moins 1m70, même podium : la Hollande, mais aussi, l'Islande ou le Danemark. Les plus petites, entre 1m50 et 1m54 vivent au Guatemala où au Bangladesh.

Jusqu'à cinq ans, les enfants ont tous à peu près la même taille

C'est génétique, donc pas surprenant, pourrait-on en conclure hâtivement. Mais les chercheurs de l'Imperial Collège à Londres vont plus loin car ils démontrent que la plupart de ces enfants ont une courbe à peu près identique jusqu'à l'âge de 5 ans. Beaucoup basculent ensuite, à cause d'une mauvaise alimentation, c'est le facteur principal, et une activité physique insuffisante vers un état de santé qui se dégrade.

Ainsi, dans les îles du Pacifique : Cook Island, Tonga, les garçons comme les filles affichent un surpoids important avec un indice de masse corporelle élevé proche de l'obésité. On retiendra encore que dans des pays comme la Chine, les garçons ont pris 8 cm en 35 ans. Mais que la taille  n'a pas varié d'un pouce pour les jeunes en Afrique subsaharienne, preuve de l'importance des conditions de vie dans l'évolution de la taille humaine. 

Thèmes associés