Après le succès colossal du jeu de fitness WiiFit il y a dix ans, Nintendo veut renouveler l'exploit sur sa Switch et sort le 18 octobre un nouveau jeu, "Ring Fit Adventure". Le concept : faire évoluer un personnage dans un jeu d'aventure en le contrôlant sans manette mais avec des mouvements sportifs.

Dans le jeu, vous incarnez un personnage qui, comme vous, a un anneau entre les mains
Dans le jeu, vous incarnez un personnage qui, comme vous, a un anneau entre les mains © Nintendo - Capture d'écran jeu
2 min

Ecoutez la chronique "J'ai testé pour vous", sur le jeu Ring Fit Adventure

Par Bruno Duvic - Julien Baldacchino

À l'époque, cet OVNI vidéo ludique avait surpris tout le monde : en 2007, Nintendo annonçait "WiiFit", un jeu pour sa console Wii fonctionnant avec une planche en guise de contrôleur. Ni manette ni bouton, mais des positions de yoga, des flexions/extensions et un coach virtuel pour vous aider à progresser. Contre toute attente, le jeu a été l'un des plus grands succès sur Wii : il s'est vendu à plus de 22 millions d'exemplaires dans le monde et a même dopé les ventes de la console.

Un peu plus de dix ans plus tard, Nintendo remet le couvert, cette fois sur sa Switch, avec un concept enrichi : "Ring Fit Adventure", qui sort vendredi prochain, se revendique comme un jeu de fitness et d'aventure à la fois. Car contrairement à son prédécesseur, ce jeu met en scène un personnage principal, avec des niveaux à traverser, des quêtes à accomplir et des ennemis à battre. Mais pour animer ce héros, il faut utiliser tout son corps. 

Pas de manette... mais un cerceau

Nous avons testé "Ring Fit Adventure" en avant-première, et sa principale caractéristique est de ne pas avoir de manette mais des accessoires : les "joy-con" de la Switch, ces deux manettes détachables, s'insèrent dans une sangle que l'on accroche autour de sa propre jambe d'une part, et dans un cerceau en plastique assez rigide d'autre part. Ce "ring-con" est notre principal compagnon pendant les parties - il est même matérialisé à l'écran. Le tout n'est pas très pratique à installer (ni à ranger, là où le plateau "WiiFit" se calait aisément dans un coin), mais on y gagne nettement en précision et en variété des exercices physiques. 

Les manettes deviennent une sangle pour la jambe et un anneau à manipuler avec les deux mains
Les manettes deviennent une sangle pour la jambe et un anneau à manipuler avec les deux mains / Nintendo

Dans ce jeu, tout se fait en bougeant son corps, y compris la navigation dans les menus. Une fois l'aventure lancée, on incarne à l'écran un personnage qui évolue dans un univers coloré truffé de sentiers à parcourir et d'objets à récupérer : des pièces, des médailles et des fruits, pour cuisiner des smoothies (virtuels évidemment). La plupart du temps, il s'agit donc de courir à travers ces niveaux, de collecter les objets sur le chemin, et d'éviter les obstacles - des trous, des plans d'eau à traverser, etc. 

Un jeu sportif avant tout

Votre "ring-con" en main et votre sangle bien attachée à la jambe, il vous suffit de courir sur place pour faire courir votre avatar, d'incliner l'anneau vers le bas pour le faire sauter, et de presser ou d'écarter ses bords pour attraper les objets sur le chemin. En trente secondes, les bases du "gameplay" sont maîtrisées, ce qui rend le jeu accessible à tous. Et surtout, dès le premier niveau, on sent que l'on commence à faire des efforts. Et c'est toute l'idée du jeu, qui vous rappelle en permanence que c'est avant tout un jeu d'entraînement physique : à l'écran, une silhouette montre en permanence quelles parties du corps vous faites travailler. Et après chaque niveau terminé, vous connaissez le nombre de calories dépensées et même votre pouls, mesuré en posant le doigt sur un capteur infrarouge. 

Autre bon point : même si c'est un jeu de sport, il ne cherche à aucun moment à vous faire souffrir. La difficulté est progressive, et chaque variable est ajustable : la vitesse de course, la résistance de l'anneau "ring-con", etc. Régulièrement, des messages apparaissent pour vous rappeler les conseils pour rester en bonne condition physique. 

Du yoga ou de la musculation (en vrai) pour des combats virtuels

Reste le plus physique - et le plus intéressant : les phases de combat. Régulièrement, votre personnage à l'écran croise sur son chemin des ennemis. Pour les battre, point d'arme ni de combat au corps à corps, mais des mouvements de fitness, des exercices de musculation ou des postures de yoga. 

Chaque fois que vous réussissez un squat, une extension ou une position de la chaise (entre autres), une vague d'énergie déferle à l'écran sur vos ennemis, rongeant petit à petit leurs points de vie. Et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'ils soient tous KO.

Nintendo annonce que ce mode aventure peut se terminer en quatre mois à raison de trente minutes d'exercice par jour, ce qui fait une bonne durabilité. Et surtout, la firme propose des modes de jeux alternatifs pour prolonger les exercices ou établir un programme d'entraînement plus précis - vous pouvez donc jouer à "Ring Fit Adventure" comme vous jouiez à "WiiFit", comme un simple entraînement sportif. Mais ce serait passer à côté du principal atout de ce jeu : son côté ludique, qui pousse à se dépenser, non sans s'en rendre compte (à la fin de l'exercice, vos mollets et vos biceps vont tirer un peu), mais sans voir passer le temps. 

Avec ce nouveau jeu, Nintendo pourrait donc réitérer l'exploit de "WiiFit", en attirant vers le jeu vidéo un public qui n'y est pas habitué. Mais la firme pourrait aussi doubler la prouesse si elle parvient à mettre au sport des amateurs de jeux vidéo qui (comme l'auteur de ce test) ont du mal à se motiver pour faire du running ou aller à la salle de sport. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.