Biographie

Né à Paris le 14 mars 1975, Abd Al Malik, de son vrai nom Régis Fayette-Mikano, est un rappeur, slameur et auteur français d’origine congolaise. Après une enfance dans un quartier sensible à Strasbourg où il est entraîné dans la délinquance, il poursuit des études de philosophie et de lettres classiques.

Parallèlement à ses études, il fonde avec son frère et son cousin le groupe de rap N.A.P qui lui permet d’acquérir progressivement une notoriété nationale, notamment grâce aux albums La racaille sort 1 disque (1996) et La fin du monde (1998). Il sort son premier album solo Le face à face des cœurs en 2004, et obtient de nombreuses récompenses avec son deuxième album Gibraltar en 2006.

Sa musique est marquée par l’Islam soufi auquel il est converti depuis l’âge de 16 ans. Elle s’apparente essentiellement au slam et au rap, mais s’inspire également du jazz, de la chanson française, de la musique traditionnelle congolaise. Il collabore avec Gérard Jouannest, écrit pour Juliette Gréco et pour sa femme Wallen. Engagé dans diverses causes humanitaires (contre l’illettrisme, la déforestation en Amazonie), il est également l’auteur d’ouvrages évoquant l’Islam ou la vie dans les banlieues.__

Discographie sélective :

Albums avec N.A.P :

  • 1996 : La racaille sort 1 disque
  • 1998 : La fin du monde

Albums solos :

  • 2004 : Le face à face des cœurs
  • 2006 : Gibraltar
  • 2010 : Château rouge

Bibliographie :

  • 2004 : Qu’Allah bénisse la France
  • 2009 : La guerre des banlieues n’aura pas lieu

Photo : © Radio-France : Christophe Abramowitz Documentation de Radio-France, 07/02/2012

actualités sur Abd Al Malik