Biographie

Originaire de Hay Salam à Salé, au Maroc où il est né en 1973, Abdellah Taïa a grandi dans un quartier populaire entre Salé et Rabat où son père est employé dans une bibliothèque, mais sa mère ne sait ni lire ni écrire. Il vit en France depuis 1999 et prépare à la Sorbonne une thèse de doctorat sur le peintre Fragonard. Il a enseigné en 2004 dans une université de New York. Il a écrit des recueils de nouvelles (Mon Maroc en 2000), deux récits autobiographiques sur son enfance, son homosexualité et sur la société marocaine et depuis peu des ouvrages de fiction. Il figure dans le Dictionnaire des écrivains marocains (Salim Jay) et est considéré comme un écrivain prometteur qui parle avec pudeur des sujets scandaleux ou tabous. Il a été récompensé par le Prix Flore en 2010 pour son livre le plus politique : Le jour du roi .

Bibliographie

  • Mon Maroc (éd. Séguier, 2000)
  • Le rouge du Tarbouche (éd. Séguier, 2004)
  • L’armée du salut (Seuil, 2006)
  • Une mélancolie arabe (Seuil, 2008)
  • Le jour du roi (Seuil, 2010) Prix Flore
  • Infidèles (Seuil, 2012)

Biographie de la Documentation de Radio France, mars 2014

Crédits photo : France Culture__

actualités sur Abdellah Taïa