Biographie

Agnès Giard est née en 1969 en Bretagne. Après une formation littéraire (Hypokhâgne-khâgnes, Maîtrise de lettres modernes), elle fait ses débuts dans Le Magazine littéraire , avec un article sur Haruki Murakami. A partir de 1997, elle part au Japon pour y réaliser des enquêtes qui aboutissent à la publication de livres réalisés en collaboration avec des artistes japonais contemporains (Tadanori Yokoo, Akira Uno, Makoto Aida, Yasuji Watanabe, Takato Yamamoto, Gengoroh Tagame, Fuco Ueda, Suehiro Maruo, Yuji Moriguchi, Toshio Saeki, etc), des galeries d’art, des collections privées et des Musées. Parallèlement, Agnès Giard mène un important travail de conférencière, intervenant lors des festivals de cinéma et de salons littéraires (en France, en Suisse, en Belgique, au Japon), pour décrypter la culture japonaise et proposer des clés de compréhension auprès du grand public. Sélectionnée pour la Villa Kujoyama en 2010, Agnès Giard a obtenu le soutien des institutions (Ministère des affaires étrangères) en France pour réaliser son travail de recherche sur Les histoires d’amour au Japon . Ce livre, le quatrième d’une série d’investigations sur la culture japonaise, sortira pour Noël 2012. Agnès Giard est maintenant doctorante à l’Université de Nanterre et travaille à une thèse d’anthropologie sur les objets anthropomorphiques au Japon, sous la direction de Laurence Caillet, professeur à l’Université de Nanterre.

Bibliographie

  • Fetish Mode , éditions Wailea, Tokyo, 2003
  • L’imaginaire érotique au Japon , Albin Michel, 2006
  • Les objets du désir au Japon , Glenat, 2009
  • Dictionnaire de l'Amour et du Plaisir au Japon , Drugstore, 2008
  • In-Out. La métaphore érotique du passage , Sancho, 2012
  • Les histoires d’amour au Japon , Drugstore, 2012

agnesgiard

Japan Pink Inc

biographie de la documentation de Radio France, juillet 2012